Partager sur Facebook Twitter Partager sur Google Plus
réception des associations gapençaises 2015

Baisse des subventions aux associations gapençaises : « Je sais que vous comprenez »

réception des associations gapençaises 2015Comment faire passer la pilule ? Même si elles étaient déjà au courant, les associations de Gap, réunies au Quattro pour une réception désormais traditionnelle, ont eu la confirmation de la bouche du maire de Gap, ce mardi soir, qu’elles verraient leurs subventions amputées de 10% en 2016.

Avant de prononcer un discours où il a explicité pourquoi il était amené à réduire ce poste de dépense, le ton était donné avec la projection d »un petit film fourni par l’association des maires des Hautes-Alpes où il est question de la baisse des dotations de l’Etat. Là est le coeur du problème pour Roger Didier. « Entre 2015 et 2017, l’Etat va réduire ses dotations de 30%, soit pour Gap – 3,5 millions d’euros fin 2017, l’équivalent de ce que donne la Ville aux associations. En plus de cela, l’Etat nous impose des dépenses supplémentaires avec le coût des rythmes scolaires et du schéma accessibilité ! »

Le maire a rappelé que cet effort est porté par tout le monde, à commencer par les services municipaux et les élus. « Nos indemnités sont réduites », insiste-t-il. « Nous avons baissé de 25% le poste des fêtes et cérémonies et de 27% les frais de déplacement et de mission. Je dépense en moyenne 200€ par mois pour mes déplacements. J’ai ma propre voiture, une Twingo, et j’en suis fier… »

Roger Didier refuse d’augmenter la fiscalité à l’instar d’une commune sur trois et de baisser l’investissement « car il en va de l’économie et de l’emploi. Je ne veux pas non plus accentuer les efforts de gestion. Pour la première fois depuis que je suis maire, je suis obligé de solliciter les associations ; ce n’est pas de gaieté de coeur que je le fais. Je sais que vous comprenez que c’est pour mettre la ville sur la bonne voie, pour la faire briller ».


+ Sur le même sujet...