Partager sur Facebook Twitter Partager sur Google Plus
Marion Maréchal Le Pen et Amaury Navarranne

Régionales : avantage à Marion Maréchal-Le Pen selon un sondage

18 Oct 2015 - 10:11

La liste conduite par Marion Maréchal-Le Pen (FN) lors des élections régionales en Provence-Alpes-Côte d’Azur, arrive en tête des intentions de vote au second tour avec 37%, devant la liste de Christian Estrosi (Les Républicains-UDI-MoDem), qui obtiendrait 34%, et celle de gauche conduite par Christophe Castaner (29%), selon un sondage Odoxa pour Le Parisien et BFM TV publié ce dimanche.

Au premier tour, le FN recueillerait 35% des voix, Christian Estrosi 30% tandis que la liste de Christophe Castaner (PS-PRG-MRC) n’arriverait qu’en troisième position avec 18% seulement des intentions de vote. La liste Europe Ecologie-Les Verts et Front de gauche, conduite par Sophie Camard et Jean-Marc Coppola, obtiendrait 10% des voix. Les listes «Débout la France» et «Nouvelle donne » recueilleraient 2%, celle de Lutte ouvrière 1,5% et celle de la Ligue du Sud, conduite par Jacques Bompard, 1%.

Selon Odoxa, si la victoire se jouera entre Marion Maréchal-Le Pen et Christian Estrosi, séparés par un faible écart d’intentions de vote, en revanche, la défaite de la gauche semble assurée. Avec 18% d’intentions de vote au premier tour, la liste de Christophe Castaner est en recul de huit points par rapport au résultat de Michel Vauzelle en 2010. Le député-maire de Forcalquier est handicapé par son déficit de notoriété (il est inconnu de 69% des sondés) mais aussi par la politique gouvernementale. Même si l’union de la gauche est quasi-assurée au second tour, elle n’empêcherait pas un mauvais report de voix des électeurs écologistes et du Front de gauche, selon ce sondage.

Les priorités affichées par les sondés illustrent leurs intentions de vote : derrière l’emploi (42%), viennent en effet l’insécurité (37%) et l’immigration (34%). Et Marion Maréchal-Le Pen, qui est créditée d’un score supérieur de 15 points à celui réalisé par son grand-père en 2010, parvient à afficher un meilleur taux de bonnes opinions que Christian Estrosi (40% contre 35%), même si celui des mauvaises opinions lui est en revanche défavorable (55% contre 47% pour le député-maire de Nice).

Sondage réalisé par Odoxa pour Le Parisien et BFM TV auprès de 927 habitants de la région Provence-Alpes-Côte d’Azur interrogés par internet du 12 au 16 octobre 2015, selon la méthode des quotas.


+ Sur le même sujet...