Partager sur Facebook Twitter Partager sur Google Plus
Christine Nivou et Claire BouchetChristine Nivou et Claire Bouchet

Dernière session de la mandature : la Région vote 12 M€ pour les Hautes-Alpes

La dernière session de la mandature du conseil régional Provence-Alpes-Côte d’Azur s’est déroulée vendredi dernier. Elle marque le terme de dix-huit ans de présidence de Michel Vauzelle, qui ne se représente pas. M. Vauzelle est revenu sur cette longue mandature, et l’orateur des Républicains, tout en rappelant « de profonds désaccords sur la politique suivie », a salué un président « courtois, respectueux, républicain » et la « démocratie apaisée » qu’il incarnait. Pour Christine Nivou, qui siège depuis onze ans à ses côtés, « c’est une page importante qui se tourne ». Contre son gré, Mme Nivou s’apprête elle aussi à quitter la Région, ayant été écartée de la liste PS-PRG-MRC, à la suite de l’accord avec le PRG, qui voit Valérie Rossi, attachée parlementaire de Joël Giraud, prendre la deuxième place.

Ce mercredi, à l’antenne de région à Gap, Christine Nivou (PS) et Claire Bouchet (PRG) ont présenté les principaux dossiers votés lors de cette session et concernant les Hautes-Alpes. « Nous avons sécurisé un certain nombre de services publics, et notamment les parcs naturels régionaux, en sanctuarisant les 4/12èmes des crédits pour assurer leur fonctionnement en attendant le vote du prochain budget », explique Mme Nivou.

Les élus régionaux ont aussi approuvé certains contrats régionaux d’équilibre territorial (CRET), négociés avec les Pays. « Le territoire des Hautes-Alpes est désormais entièrement couvert », souligne Mme Nivou. Le Pays SUD (Serre-Ponçon, Ubaye, Durance) se voit attribuer une enveloppe de 2,9 M€ sur trois ans, le Grand Briançonnais 4,4 M€ et le Pays Gapençais 6,5 M€. « Nous avons voté des projets que les Pays ont priorisés et qui étaient pris à être mis en oeuvre. » Dans ce cadre, 700.000€ vont ainsi bénéficier au projet de centre bien-être de La Joue du Loup, 1 M€ au projet de centre nautique d’Embrun et 500.000€ pour la rénovation de la rue de la Guisane à La Salle-les-Alpes. Le groupe Les Républicains s’est abstenu : « Ces contrats vont obliger les territoires à se répartir des financements en complète régression, avec des taux de subvention très faibles », a dénoncé Eliane Barreille (04). Seule Chantal Eyméoud (UDI) a voté pour.

Parmi les autres points, la Région a voté une enveloppe de 300.000€ au bénéfice des entreprises touchées par la fermeture du tunnel du Chambon. « A l’origine, une enveloppe de 200.000€ avait été envisagée », observe Christine Nivou. « Au vu des difficultés qui persistent, la Région a décidé d’augmenter son aide. » Chantal Eyméoud a déploré que ce vote intervienne avec retard : « Cette lenteur est vécue comme un abandon et je souhaite que très rapidement les représentants de l’Etat, des départements et des deux régions viennent enfin affirmer que la fin du cauchemar est envisageable et que bientôt, au sens propre comme au sens figuré, les Haut-Alpins verront enfin le bout du tunnel. » Un quatrième comité stratégique, sous l’égide de la CCI des Hautes-Alpes, se réunira début novembre pour attribuer ces aides aux entreprises de la Haute Romanche et du Briançonnais en difficulté du fait de la fermeture de la RD 1091.

Au total, lors de la commission permanente qui a suivi la session du conseil régional, 300 M€ de subventions ont été votés par les élus régionaux, dont 12 M€ pour les Hautes-Alpes.

Notons par ailleurs qu’une enveloppe de 3 M€ a été adoptée pour l’accueil des migrants. Il s’agit d’aider des associations caritatives et des organismes de formation qui leur viennent en aide, mais aussi les communes pour leur hébergement.


+ Sur le même sujet...