Partager sur Facebook Twitter Partager sur Google Plus
Photo Steeve PeyronPhoto Steeve Peyron

Chantier RTE : le préfet interdit une manifestation prévue ce jeudi à Puy-Saint-Eusèbe

Une troisième manifestation à l’appel du collectif No-THT, qui était prévue ce jeudi matin à Puy-Saint-Eusèbe et à Saint-Apollinaire, a été interdite, ce mercredi soir, par le préfet des Hautes-Alpes. Pierre Besnard a signé un arrêté précisant que cette manifestation est « illicite, puisque non déclarée ». Le port d’objets susceptibles de constituer des armes est interdit pendant toute la journée de jeudi à Puy-Saint-Eusèbe et Saint-Apollinaire. L’arrêté préfectoral rappelle également que les organisateurs d’une manifestation non déclarée s’exposent à une peine de six mois d’emprisonnement et de 7500€ d’amende. Les participants éventuels pourraient quant à eux écoper d’une contravention de 1ère classe, soit 11 à 17€ d’amende…

Le 23 octobre, quelque 80 opposants à la ligne à très haute tension avaient réussi à stopper un chantier de déboisement lié au projet Haute-Durance à Puy-Saint-Eusèbe. Ce mardi matin, une trentaine de manifestants ont de nouveau perturbé un chantier à Réallon. Un nouvel appel circulait ce mercredi pour appeler à empêcher les chantiers de déboisement de Puy-Saint-Eusèbe et Saint-Apollinaire, ce jeudi matin.

Dans son arrêté, le préfet relève que, lors des deux précédentes manifestations, « non autorisées », des participants se sont positionnés devant les engins pour interrompre le déboisement et que des engins de chantier ont été rendus inutilisables « du fait de l’introduction de sucre dans les réservoirs d’huile ».

Ce mardi matin, entre 30 et 40 manifestants avaient perturbé le chantier en cours à Réallon. Ils avaient fait l’objet de contrôles d’identité par les gendarmes. Selon le récit d’un manifestant, les participants ont alors été mis en garde sur le risque de poursuites en cas d’obstruction au déboisement. Un huissier de justice avait également été dépêché sur les lieux par RTE (Réseau de transport d’électricité).

Un autre rassemblement est prévu ce dimanche à Réallon.

Photo Steeve Peyron

 


+ Sur le même sujet...