Partager sur Facebook Twitter Partager sur Google Plus
Cécile Misse

Attentats : la fille du greffier du tribunal de commerce de Gap tuée au Bataclan

15 Nov 2015 - 22:42
Cécile Misse et Luis Felipe Zschoche Valle assistaient ensemble au concert tragique de vendredi, au Bataclan.
Cécile Misse et Luis Felipe Zschoche Valle assistaient ensemble au concert tragique de vendredi, au Bataclan.

[Mis à jour le 16 novembre à 19h40]
Cécile Misse, 32 ans, la fille de Philippe Misse, greffier du tribunal de commerce de Gap, fait partie des 90 personnes qui ont été tuées par des terroristes, ce vendredi soir lors d’un concert de rock au Bataclan, à Paris. Cécile Misse a été abattue avec son compagnon, le musicien chilien Luis Felipe Zschoche Valle, 33 ans, qui était lui même membre d’un groupe de rock, Captain Americano. Cécile Misse avait vécu à Gap lors de l’installation de son père dans les Hautes-Alpes, dans les années 90. Interrogé sur l’éventuelle présence de Haut-Alpins parmi les victimes des attentats, le procureur de la République de Gap, Raphaël Balland, avait indiqué, ce samedi, qu’il y avait « un cas de décès en cours de vérification » en « lien indirect » avec le département.

Le père de Cécile Misse et son frère, Vincent, qui habite à Gap, ont tenté en vain de la joindre, vendredi soir, de même que sa mère, Christiane, qui vit à Saint-Aygulf, près de Fréjus. La famille de Cécile a d’abord eu la confirmation de la mort de son compagnon, annoncée à ses proches par l’ambassade du Chili, puisqu’il était ressortissant de ce pays. Ce n’est qu’ensuite que la terrible nouvelle a été confirmée à Philippe Misse, dans la soirée de samedi. M. Misse a alors rejoint la capitale.

Cécile Misse, qui était titulaire d’un Master 2 d’administrateur de projet en médiation culturelle, travaillait depuis six ans au Théâtre de Suresnes Jean-Vilar. Elle y était chargée de production depuis un an et demi après avoir été assistante de production. Elle était installée dans la région parisienne depuis 2006 pour ses études et sa carrière, après une année passée à Madrid dans le cadre d’Erasmus.

L’équipe du théâtre de Suresnes pleure une « personnalité lumineuse »

« C’est une épreuve pour nous tous, équipe, artistes et techniciens, qui travaillions avec Cécile, depuis 6 ans », indique le Théâtre de Suresnes, ce lundi. « Elle restera pour nous et pour toujours un exemple magnifique de dévouement, d’engagement, d’enthousiasme et de professionnalisme rares. Nous ne l’oublierons jamais, en continuant à faire, ensemble, notre métier. Mobilisée aux côtés des artistes, Cécile était particulièrement concernée par les arts et la Culture, les droits de l’Homme, l’action sociale, l’aide humanitaire et les secours en cas de catastrophe… »

« Son rôle préféré – et qu’elle remplissait si formidablement – était d’accueillir les artistes afin que, rassurés, ils trouvent au Théâtre Jean Vilar les meilleures conditions pour se produire sur scène », souligne l’équipe du théâtre. « Les témoignages des gens qui ont travaillé avec elle, et qui nous parviennent depuis l’annonce de sa mort, sont éloquents : toujours souriante et disponible, toujours positive et généreuse… Oui, vraiment, une personnalité lumineuse. A 32 ans, elle vivait avec Luis Felipe Zschoche Valle, guitariste et chanteur au sein du groupe de rock stoner Captain Americano, dont le son peut se rapprocher de celui du groupe Eagles of Death Metal. Ils sont morts parce qu’ils avaient envie de vivre ! Continuons à vivre, comme eux, courageusement et librement. »

Les obsèques de Cécile Misse et de Luis Felipe Zschoche Valle ont eu lieu le samedi 29 novembre à la cathédrale de Gap.

LIRE EGALEMENT
>> Attentats : des rassemblements pour la minute de silence dans les Hautes-Alpes
>> Attentats : comment l’état d’urgence se traduit dans les Hautes-Alpes
>> Attentats : contrôle des frontières rétabli à Montgenèvre, manifestations déconseillées
>> Attentats à Paris : les pompiers et gendarmes haut-alpins sains et saufs


+ Sur le même sujet...