Partager sur Facebook Twitter Partager sur Google Plus
rassemblement attentats Gap

Attentats : un millier de Gapençais dans un cortège silencieux

16 Nov 2015 - 20:13

[Mis à jour le 17 novembre]
Les forces de l’ordre ont eu du mal à les comptabiliser. Ils étaient certainement un peu moins d’un millier à se rassembler sur l’esplanade de la Paix ce lundi soir dont plusieurs élus comme le maire de Gap Roger Didier et le vice-président de la Région Bernard Jaussaud. Ces personnes de toutes générations avaient répondu à l’appel du Mouvement de la paix, relayé par plusieurs organisations, après ces nouvelles attaques abominables qui ont touché la capitale vendredi dernier. « Nous avons voulu un rassemblement solennel. Nous vous proposons une marche silencieuse jusqu’à la place de la République. » Tout un symbole pour le président du mouvement dans les Hautes-Alpes, Pierre Villard. A l’arrivée sur la place, quelque 2000 personnes étaient présentes, selon les organisateurs.

Comme des lycéens de Dominique-Villars l’avaient fait dans l’après-midi, plusieurs Gapençais ont déposé des bougies autour de la statue en mémoire des victimes, accompagnées de messages de paix et de résistance. Et puis il y avait cette photo de Cécile Misse, cette jeune Gapençaise tuée au Bataclan. Arborant des écharpes multicolores estampillées « Peace », ou encore des dessins ou même des drapeaux français, un flot continu de manifestants a pris le chemin de la place de la République, après avoir observé une minute de silence et entonné la Marseillaise. Comme un acte de résistance.

A Briançon, le collectif « Ensemble vivre » organise un « temps de recueillement », ce mercredi 18 novembre à 18h, sur le parvis de l’église Sainte-Catherine, rue Alphand. La municipalité de Briançon s’associe à cet appel : « Tous les Briançonnais sont invités à venir témoigner leur soutien aux victimes et leur attachement aux valeurs républicaines », indique la mairie dans un communiqué.


+ Sur le même sujet...