Partager sur Facebook Twitter Partager sur Google Plus
foyer Bellevue

Gap : Jean-Claude Eyraud demande le maintien des résidents valides au foyer Bellevue

Le conseil d’administration du CCAS (Centre communal d’action sociale) de la ville de Gap se réunira en séance extraordinaire ce lundi 23 novembre à 18h, afin de se prononcer sur le financement de l’opération des « 3 fontaines ». Le transfert de 73 résidents du foyer Bellevue et de l’Ehpad Saint-Mens au futur Ehpad des Trois fontaines, à l’Adret, devrait normalement intervenir en mai 2016. Le maire de Gap, Roger Didier, président du CCAS, a en effet signé l’acte d’acquisition des locaux de l’Adret au Chicas (Centre hospitalier intercommunal des Alpes du Sud), ce mardi à Gap. Pour le CCAS, cela devrait représenter une dépense de 2,8 à 3,2 M€, dont 2,2 M€ pour la seule acquisition de l’ancienne maison de retraite de l’hôpital (Adret 2).

A l’occasion de cette réunion extraordinaire du CCAS, Jean-Claude Eyraud, conseiller municipal d’opposition (Gauche-Tous capables), interpellera le maire sur l’avenir du site de Bellevue. Ce mardi, devant la presse, Roger Didier a évoqué la possibilité de transformer une partie du foyer en résidence sénior, où des personnes âgées valides pourraient louer un appartement à l’OPH 05 et bénéficier de « menus services ». M. Eyraud demande donc au président du CCAS « d’étudier le maintien sur ce site des personnes valides qui le souhaiteront. Elles deviendraient locataires de l’OPH, pourraient bénéficier du portage des repas et des services de soins à domicile. Il est pour nous inconcevable que ces personnes soient transférées à l’Adret. »

Ce mardi, Roger Didier a confirmé que tous les résidents du foyer Bellevue devraient le quitter, soit pour l’Ehpad voisin de Saint-Mens, soit pour celui des Trois fontaines. Selon lui, le foyer Bellevue est « en totale non-conformité. Nous sommes en dérogation depuis plusieurs années et pour l’accessibilité, et pour la sécurité. J’ai conscience que c’est un peu traumatisant pour des personnes qui sont là depuis de longues années. Il faut penser à l’accompagnement et à l’encadrement. Nous mettons tout en place pour que le transfert ne soit pas long en mobilisant les moyens nécessaires. »

Photo archives Google Street View

 


+ Sur le même sujet...