Partager sur Facebook Twitter Partager sur Google Plus
Castaner Estrosi

Régionales : Christophe Castaner sort de son silence et interpelle Christian Estrosi

9 Déc 2015 - 15:56

Christophe Castaner (PS), qui a décidé de ne pas se présenter au second tour des élections régionales en Provence-Alpes-Côte d’Azur afin d’essayer d’empêcher une victoire du FN, est sorti de son silence, ce mercredi. Il revient sur ce qui l’a poussé à se retirer, mais il interpelle aussi celui qu’il soutient par défaut, à savoir la tête de liste des Républicains, Christian Estrosi. Il lui demande notamment de s’engager à siéger au conseil régional en cas de défaite face à Marion Maréchal-Le Pen.

« La décision que j’ai prise dimanche soir a été difficile, reconnaît M. Castaner. Je comprends ceux qui regrettent la disparition de la gauche dans l’opposition régionale. L’éthique et l’exemplarité ont été au coeur de ma campagne, et c’est au nom de cette éthique de cette exemplarité et de la responsabilité que nous devons tout faire pour empêcher la victoire du Front national. Il n’y a eu aucune négociation avec le candidat de la droite. »

Le candidat socialiste précise qu’il n’a pas souhaité interpeller Christian Estrosi « avant la clôture du dépôt des listes ». Mais, ce mercredi, il lui demande « solennellement » de s’engager à « porter l’opposition  au sein de l’hémicycle du conseil régional », au cas où il ne serait pas élu président. « Mon retrait nous prive d’être cette opposition, rappelle Christophe Castaner. Sa résistance affichée l’oblige à l’incarner demain face à Marion Maréchal-Le Pen. Je lui demande expressément de s’engager à ne pas abandonner  son mandat de conseiller régional. Nos électeurs ne pourront se mobiliser qu’à ce prix. Si tel n’était pas le cas, ils se sentiraient trahis. Pour ma part, j’ai pris mes responsabilités  et je n’en attends pas moins de Christian Estrosi. Sinon, il devra porter seul le poids de son échec. »


+ Sur le même sujet...