Partager sur Facebook Twitter Partager sur Google Plus
Navarranne Eyméoud

Régionales : Estrosi obtiendrait entre 55 et 60% des voix dans les Hautes-Alpes

Ce sont des hypothèses statistiques relayées par Le Huffington Post. A partir des intentions de reports de voix des sympathisants des différents courants politiques (exprimées avant le premier tour), un webdesigner, Anthony Veyssière, a imaginé les résultats que cela pouvait générer dans les treize régions françaises. Avec plusieurs hypothèses possibles : des reports de voix normaux, mauvais ou excellents pour chaque liste restant en lice. Pour Provence-Alpes-Côte d’Azur, il faudrait que les reports de voix soient excellents pour la liste de Christian Estrosi pour que celui-ci puisse obtenir la présidence de la Région. Ces projections ne tiennent évidemment pas compte d’une éventuelle mobilisation des abstentionnistes, qui reste à démontrer, au second tour.

L’e-media 05 s’est livré à la même expérience au niveau des Hautes-Alpes. Dans tous les cas de figure, la droite obtiendrait la majorité au second tour, mais jamais de manière écrasante. Nous sommes loin de la présidentielle de 2002 et du second tour entre Jacques Chirac et Jean-Marie Le Pen… La liste conduite par Chantal Eyméoud dans le département pourrait recueillir entre 54,9% (dans la configuration la plus mauvaise pour la droite et la meilleure pour le FN) et 59,9% (dans la configuration la meilleure pour la droite et la plus mauvaise pour le FN).

Au vu des déclarations de plusieurs personnalités de gauche, une partie significative de l’électorat de Christophe Castaner et de la liste EELV-Front de gauche devrait opter pour l’abstention ou le vote blanc. Au premier tour, la liste Estrosi a obtenu 14.500 voix tandis que le FN recueillait 19.250 voix. Les reports de vote de la gauche vers la droite pourraient permettre au député-maire de Nice de gagner entre 10.000 et 15.000 voix supplémentaires.

Par ailleurs, les 1192 suffrages recueillis par la liste de Debout la France devraient se partager entre les deux listes. Le président de Debout la France, Nicolas Dupont-Aignan, indique ce mercredi qu’il ne donne « aucune consigne de vote pour ce second tour entre le candidat des Républicains Christian Estrosi et la candidate du Front national Marion Maréchal-Le Pen. Les Français sont libres de leur choix et voteront en leur âme et conscience. »

Si nos projections se confirmaient, deux sièges pourraient revenir à chacune des deux listes, sous réserve du score réalisé au niveau régional, qui peut donner une prime à la liste majoritaire. Rappelons que les deux premiers candidats des deux listes sont : Chantal Eyméoud, maire (UDI) d’Embrun et conseillère régionale sortante, et Roger Didier, maire (divers droite) de Gap et conseiller départemental, pour la liste Estrosi ; Amaury Navarranne, conseiller municipal d’opposition à Toulon, et Martine Lecointre, ancienne directrice générale des services de la mairie de Laragne-Montéglin, pour la liste Maréchal-Le Pen.

http://anthonyveyssiere.com/regionales2015/#28/normal/normal/normal

Mode de calcul des projections de reports de voix au second tour

Liste de droite

Report de voix normal : 60% des voix PS et DVG + 40% des voix PC/FDG/EELV + 35% des voix DLF + 100% des voix DVD
Mauvais report de voix : 45% des voix PS et DVG + 25% des voix PC/FDG/EELV + 20% des voix DLF + 100% des voix DVD
Excellent report de voix : 55% des voix PS et DVG + 55% des voix PC/FDG/EELV + 50% des voix DLF + 100% des voix DVD

Liste FN

Report de voix normal : 35% des voix DLF + 100% des voix EXD
Mauvais report de voix : 20% des voix DLF + 100% des voix EXD
Excellent report de voix : 50% des voix DLF + 100% des voix EXD


+ Sur le même sujet...