Partager sur Facebook Twitter Partager sur Google Plus
Vauzelle-Estrosi

Régionales : deux vice-présidents haut-alpins pour Christian Estrosi

17 Déc 2015 - 23:00

Le nouveau conseil régional de Provence-Alpes-Côte d’Azur se réunira ce vendredi à 10h à l’hôtel de région à Marseille. Les 123 conseillers régionaux (81 élus Les Républicains-UDI-MoDem et 42 élus FN) devront élire leur président, les vice-présidents et les membres de la commission permanente. Christian Estrosi (LR) sera confortablement élu et il proposera d’élire deux vice-présidents haut-alpins, comme il l’avait annoncé à L’e-media 05 lors d’un de ses passages à Gap. Chantal Eyméoud (UDI), la tête de liste départementale, sera l’une d’elles, ainsi que Roger Didier (divers droite), le maire de Gap. Même si l’accord était entériné bien avant le scrutin, ce sera une manière d’honorer le département qui a accordé le plus voté en faveur de la liste de M. Estrosi lors du second tour… Le Marseillais Renaud Muselier sera premier vice-président de la Région et la majorité sera réunie dans un seul groupe, « Union pour la Région », qui sera présidé par Pierre-Paul Leonelli, adjoint au maire de Nice…

Un « conseil des sages » associant Vauzelle, Gaudin et Pezet

Lors de cette séance plénière d’installation, Christian Estrosi devrait annoncer la création, dès le mois de janvier, le conseil territorial, qui sera destiné à permettre à la gauche, totalement absente de l’hémicycle après le retrait de Christophe Castaner, de « pouvoir s’exprimer et se prononcer sur la vie de la collectivité ». En attendant, un « conseil des sages » sera formé, réunissant les trois prédécesseurs de M. Estrosi, Michel Pezet (PS, 1982-1986), Jean-Claude Gaudin, (LR, 1986-1998) et Michel Vauzelle (PS, 1998-2015), qui ont tous donné leur accord. « Le conseil territorial se réunira au moins une fois avant chaque séance plénière du conseil régional pour examiner, en amont, les projets soumis aux élus, sans pour autant être de la cogestion », a annoncé M. Estrosi. « Dès lors que les propositions ressortant de ce conseil répondront à l’intérêt général, je me ferai fort de les faire adopter par l’assemblée régionale, notamment dans les domaines de la culture, de la formation, de l’éducation et des nouvelles technologies. »

Depuis dimanche dernier, Christian Estrosi a déjà annoncé plusieurs priorités : renégocier le contrat avec la SNCF pour les transports express régionaux (TER), mettre en place un abonnement unique pour tous les transports en commun, la carte à 1€/mois pour les jeunes, un guichet unique pour les entreprises et « la baisse de la fiscalité dès le budget 2016 ».

Menucci dévoile les gages donnés par Estrosi à la gauche

Ce jeudi, Patrick Menucci, député (PS) des Bouches-du-Rhône, a aussi dévoilé une lettre que Christian Estrosi lui avait adressée à la veille du second tour pour donner des gages à la gauche. Le futur président de la Région Provence-Alpes-Côte d’Azur s’y engage à maintenir des mesures mises en place sous la mandature Vauzelle, ainsi que le souhaitait M. Menucci : carte Zou, gratuité des livres scolaires, mallette d’outils pour les apprentis, maisons régionales de santé…

Dans un appel qu’ils cosignent, trois candidats de la liste PS, dont Christophe Pierrel, tête de liste dans les Hautes-Alpes, demandent « la constitution d’une opposition de gauche, qui doit associer dans le rassemblement une représentation de la liste « notre région, notre fierté » comme de la liste « pour une région coopérative ». Si nous sommes prêts à évoquer avec la majorité élue grâce au retrait de la gauche, les modalités de garantie de notre expression publique, nous refuserions toute initiative qui conduirait notre opposition à être réduite au rôle de simple caution. Notre opposition se veut constructive mais libre et combative. »

Ce vendredi, dès 10h, suivez en direct sur L’e-media 05 la séance d’installation du nouveau conseil régional.


+ Sur le même sujet...