Partager sur Facebook Twitter Partager sur Google Plus
Photo d'illustration.Photo d'illustration.

Puy-Saint-Vincent : après un coup de couteau le Jour de l’an, un suspect incarcéré

3 Jan 2016 - 16:23

Deux suspects âgés de 20 ans et originaires de Marseille ont été interpellés par les gendarmes à la suite de l’agression dont a été victime un vacancier normand, la nuit du réveillon de la Saint-Sylvestre, vers 3h du matin, à Puy-Saint-Vincent. L’un des deux agresseurs présumés a été placé en détention, ce dimanche. Les deux hommes seront jugés en comparution immédiate, ce lundi à 17h par le tribunal correctionnel de Gap. Le parquet de Gap, qui avait initialement ouvert une enquête pour tentative d’homicide, a finalement requalifié les faits en violences aggravées avec une incapacité supérieure à huit jours.

LIRE EGALEMENT
>> Puy-Saint-Vincent : l’auteur présumé du coup de couteau remis en liberté

L’agression s’était produite devant un bar de la station. La victime, un homme de 47 ans et domicilié en Seine-Maritime, avait reçu un coup de poing lui cassant le nez et un coup de couteau lui perforant un poumon, au cours d’une altercation violente l’opposant à deux jeunes hommes. Selon les témoins, ces deux derniers avaient pris la fuite à bord d’un véhicule. Quant à la victime, son pronostic vital était initialement engagé mais, après une intervention chirurgicale subie à l’hôpital de Briançon, elle était hors de danger. Son incapacité totale de travail a été fixée à 10 jours.

Les gendarmes de la brigade de recherches de Briançon, assistés de leurs collègues des brigades de L’Argentière-la-Bessée et d’Embrun, ont réussi à interpeller deux suspects le jour-même à 10h05. Placés en garde à vue, l’un d’eux reconnaissait seulement avoir participé à la bagarre mais n’avoir donné qu’un seul coup de poing, et si le second reconnaissait avoir été impliqué dans cette bagarre, il niait avoir commis la moindre violence sur quiconque.

La victime aurait été poignardée après avoir porté secours
à une jeune femme agressée par les suspects

« Toutefois, relève le procureur de la République de Gap, Raphaël Balland, de nombreux témoignages précis et concordants mettaient en cause ce second suspect comme étant le porteur au cours de la bagarre d’un grand couteau de type Opinel avec lequel il aurait menacé dans un premier temps une jeune femme de 26 ans originaire de la région nîmoise. » Le Normand de 47 ans, qui a pu être interrogé ce samedi par les enquêteurs, a d’ailleurs affirmé être intervenu pour porter secours à cette jeune femme, ce qui aurait déclenché les violences et le coup de couteau qu’il a reçu.

Les deux suspects ont été présentés ce dimanche en fin de matinée au procureur de la République. Conformément à ses réquisitions, seul le jeune homme suspecté d’avoir donné le coup de couteau a été placé en détention provisoire à la maison d’arrêt de Gap. Il a déjà été condamné une fois, alors qu’il était mineur, pour des faits de vol. Il encourt une peine de 7 ans d’emprisonnement. Le second suspect était inconnu de la police et de la justice : il encourt une peine de 5 ans d’emprisonnement.


+ Sur le même sujet...