Partager sur Facebook Twitter Partager sur Google Plus
Le bâtiment du CTA-Codis avait revêtu un habit de lumière tricolore.Le bâtiment du CTA-Codis avait revêtu un habit de lumière tricolore.

Le nombre d’interventions des sapeurs-pompiers a augmenté de 6,7% en 2015

5 Jan 2016 - 17:32

« Jamais les Haut-Alpins n’ont eu autant besoin des sapeurs-pompiers », indique le lieutenant-colonel Patrick Moreau, directeur du service départemental d’incendie et de secours (Sdis) des Hautes-Alpes, dans un message aux soldats du feu du département. En 2015, les sapeurs-pompiers ont en effet totalisé 11.800 interventions, soit une augmentation de 6,7% en un an. Parallèlement, les effectifs ont progressé de 50 volontaires.

« Les secours d’urgence aux personnes progressent, les secours d’urgence social se développent, tout comme le nombre de feux », détaille le lieutenant-colonel Moreau. « La population de notre département a augmenté de près de 5000 personnes résidentes depuis cinq ans, la moyenne d’âge est plus élevée et la réponse de santé est souvent discontinue. Nous sommes parvenus à limiter l’augmentation de nos délais de secours grâce à la diminution des incidents de départ et un POJ (plan opérationnel journalier) en journée plus favorable. »

S’agissant des effectifs de sapeurs-pompiers, ils sont en progression. « Nous n’avons pas forcément recruté plus, mais cela fait trois ans que nos collègues sont moins nombreux à décider de partir ou d’arrêter », relève Patrick Moreau. « C’est un magnifique encouragement à poursuivre toutes les initiatives locales, départementales et nationales en faveur de la promotion et du développement du volontariat. C’est aussi la traduction d’une vraie satisfaction à être sapeur-pompier dans les Hautes-Alpes et à vivre, tous ensemble, au-delà des statuts, la passion de sauver. » Dans le département, 230 sapeurs-pompiers sont mobilisables immédiatement chaque jour.