Partager sur Facebook Twitter Partager sur Google Plus
"Aucune décision ne sera prise pour le parking de Bonne avant les élections", a confirmé Roger Didier."Aucune décision ne sera prise pour le parking de Bonne avant les élections", a confirmé Roger Didier.

Gap : le futur parking de Bonne devrait être achevé avant la fin de l’année

L'esquisse du projet réalisée par les cabinets d'architectes Perrine et ProBaTP.
L’esquisse du projet réalisée par les cabinets d’architectes Perrine et ProBaTP.

Avec dix-huit mois de retard, à la suite de l’annulation du marché de travaux, le chantier du parking de Bonne devrait être lancé dès le mois de février à Gap. L’avant-projet détaillé sera soumis au conseil municipal de Gap le 29 janvier, et les travaux pourront débuter dans la foulée. Le chantier doit durer neuf mois, ce qui devrait permettre, sauf aléa, l’ouverture du parking « avant les fêtes de fin d’année », indique le maire, Roger Didier. Le parking sera construit en élévation, sur quatre niveaux, permettant de passer de 167 à 717 places, qui devraient être payantes en totalité.

Un recours contre la délibération autorisant la construction de ce parking a été déposé par les riverains, qui protestent contre le trafic supplémentaire que cela va générer rue des Jardins en particulier.

Pour l’heure, seuls deux accès limités desservent le parking de Bonne : la rue de Valisère, étroite mais en double sens, depuis le cours Ladoucette, et la rue des Jardins, en sens unique. Cette dernière pose également un problème dans la mesure où elle traverse un passage à niveau, peu après la sortie du parking, avant deux intersections (avec le passage Montjoie et la rue de Camargue), où les embouteillages sont déjà légion aux heures de pointe.

Pour prendre en compte ces problèmes, plusieurs mesures sont d’ores et déjà prévues par la municipalité. En premier lieu, l’entrée du parking a été déplacée par rapport au projet initial et sera orientée vers le cours Ladoucette et non vers la rue des Jardins. De plus, un système d’alternat avec feux tricolores sera mis en place rue des Jardins : en sortant du parking, il sera possible de remonter la rue des Jardins vers la voie ferrée, comme c’est le cas aujourd’hui, mais aussi de la descendre vers la place du Révelly. La rue étant en sens unique montant, un système de feux, positionnés à la sortie du parking et au bout de la rue Bayard, permettra un alternat entre les automobilistes venant du Pôle universitaire et ceux sortant du parking. Par ailleurs, le maire continue de négocier avec un propriétaire du secteur dans la perspective de créer un troisième accès. Mais rien n’est acquis, loin de là.

C’est la proposition du groupement Allamanno-Perrine qui a été retenue pour la réalisation du parking pour un montant de 4,4 M€ hors taxes. Le gros oeuvre sera réalisé par le groupement d’entreprises haut-alpines Allamanno-Festa-Abrachy.

Un autre ajustement du projet a été opéré de façon à pouvoir y accueillir les fourgons des maraîchers présents sur le marché, qui devront ultérieurement se garer là de manière à libérer les emplacements de surface du centre-ville, le samedi matin.


+ Sur le même sujet...