Partager sur Facebook Twitter Partager sur Google Plus
Rocade (4)

Le ministre des Transports débloque les crédits pour la rocade de Gap et la RN 85

14 Jan 2016 - 14:38

[Mis à jour à 18h20]
C’est par téléphone que le ministre des Transports, Alain Vidalies, en a fait l’annonce, ce jeudi midi, au député Joël Giraud : une partie des crédits destinés à la rocade de Gap et à la RN 85 a été débloquée par l’Etat. M. Vidalies vient de signer les autorisations d’engagement pour la rocade de Gap (3,724 millions €) et l’aménagement des berges du Drac sur la RN 85 (2,8 M€).

D’un montant estimé à 49,2 M€, la section centrale de la rocade de Gap est en chantier depuis le printemps dernier, notamment grâce aux crédits de la Région Provence-Alpes-Côte d’Azur et du Département. Mais, en raison de l’abandon de l’écotaxe, l’Etat était en difficulté pour financer sa part (33,3%). Ce déblocage de fonds devrait donc faciliter la poursuite du chantier, sachant que la réalisation du futur viaduc du Val de Bonne doit débuter cette année.

La nouvelle réjouit Joël Giraud, qui indique être intervenu à plusieurs reprises auprès de Ségolène Royal pour que ces chantiers prioritaires puissent démarrer ou se poursuivre.

La députée Karine Berger « salue » également « le déblocage de plus de 3 millions d’euros qui vont permettre aux travaux (de la rocade de Gap, NDLR) de continuer et de s’accélérer. Avec l’abandon de l’écotaxe, on pouvait craindre un retard dans le financement par l’Etat de cette infrastructure routière indispensable pour le désengorgement du centre-ville de Gap ». Mme Berger « se félicite que la mobilisation de l’ensemble des parlementaires haut-alpins ait permis d’aboutir à une issue positive pour l’aménagement du département ».

Deux autres projets sont concernés par les autorisations d’engagement signées par le ministre : le carrefour de Tallard sur la RN 85 et la réfection du pont des Rouyes sur la RN94 à L’Argentière-la-Bessée.


+ Sur le même sujet...