Partager sur Facebook Twitter Partager sur Google Plus
RD 1091 barrée

Eboulement sur la RD 1091 : « Une alerte de plus pour l’Etat », selon les élus haut-alpins

21 Jan 2016 - 21:48

Le nouvel éboulement survenu ce mardi soir sur la RD 1091 au Freney-d’Oisans, qui a entraîné la fermeture de la route pendant 36 heures, est une « alerte de plus sur l’état géologique de l’ensemble d’une vallée », estiment Marine Michel et Arnaud Murgia, conseillers départementaux (Les Républicains) de Briançon-1, et Marcel Cannat, vice-président du conseil départemental en charge des routes, dans un communiqué commun.

« Hier le Chambon, aujourd’hui le Freney-d’Oisans, à quoi devons-nous nous attendre pour demain ? » interrogent les trois élus. « L’engagement fort de l’Etat (notamment lors de la venue du Premier ministre), des Régions Provence-Alpes-Côte d’Azur et Rhône-Alpes-Auvergne pour remettre à niveau cette route qui relie Grenoble à Briançon, axe majeur entre la France et l’Italie, ainsi que pour notre économie touristique, doit maintenant se concrétiser par le lancement au plus vite de l’étude et des travaux. Entre des portions de route à conforter, des travaux de sécurisation de falaises et des ouvrages comme le tunnel des Ardoisières ou la galerie de la Marionnaise à rénover, les populations ne peuvent plus attendre indéfiniment. »

Les différentes parties étaient parvenues à un accord, le 14 novembre dernier, pour réaliser une étude sur la vulnérabilité de la RD 1091, de façon à préciser les investissements nécessaires pour sécuriser l’ensemble de l’axe. Cette étude, d’un coût de 600.000€, sera portée par les Départements des Hautes-Alpes et de l’Isère, et cofinancée par l’Etat (200.000€) et les deux Régions (100.000€ chacune).


+ Sur le même sujet...