Partager sur Facebook Twitter Partager sur Google Plus
Manifestation à Gap

Gap : rassemblement, ce samedi, contre l’état d’urgence et la déchéance de nationalité

29 Jan 2016 - 16:45

Un rassemblement contre la prolongation de l’état d’urgence et la réforme constitutionnelle sur la déchéance de nationalité se déroulera ce samedi à 11h, place de la République à Gap. L’appel, initié au niveau national par la Ligue des droits de l’homme et le collectif « Nous ne céderons pas », est relayé localement par le PCF, le Mouvement de la paix, Ensemble-Front de Gauche, Europe Ecologie-Les Verts, le NPA (Nouveau parti anticapitaliste), les syndicats Solidaires, CGT et FSU, et des associations locales.

« Ce sont les fondamentaux de la démocratie qui sont attaqués au motif de la défendre », estiment les organisateurs du rassemblement, qui appellent aussi à se mobiliser pour d’autres motifs : « La polarisation sur les peurs, la panique, la répression syndicale avec les Goodyear cachent également de fortes régressions sociales, telles que la réforme du code du travail en préparation. »

Par ailleurs, un autre rassemblement sera organisé ce jeudi 4 février à 17h devant le palais de justice de Gap, à l’initiative de la CGT, afin de demander la relaxe des huit syndicalistes de Goodyear, condamnés à des peines en partie ferme à la suite de leur action. « La CGT dénonce cette criminalisation de l’activité syndicale, qui n’a d’autre but que de tenter de museler militants syndicalistes et salariés dans la défense de leurs droits et revendications », estime l’UD-CGT.

Photo d’archives


+ Sur le même sujet...