Partager sur Facebook Twitter Partager sur Google Plus
Arnaud Murgia

Les Républicains : Arnaud Murgia nouveau président de la fédération

Il n’y avait aucun suspense, ce samedi, lors des élections internes à la fédération des Républicains des Hautes-Alpes. Pour chacun des sièges à pourvoir, un seul candidat était en effet en lice, y compris pour la présidence de la fédération, qui revient à Arnaud Murgia, conseiller départemental de Briançon-1. La seule inconnue était la mobilisation des militants : avec une participation de plus de 50%, les quelque 723 adhérents à jour de cotisation au 15 décembre dernier ont montré de l’intérêt pour le renouvellement de leurs instances. M. Murgia a réuni les suffrages de 83,5% des votants.

« La mobilisation a été formidable », souligne le nouveau président des Républicains. « Je mesure la responsabilité immense qui est désormais la mienne. Notre responsabilité sera de porter, en équipe, un grand projet pour les Hautes-Alpes et de faire réussir la primaire, parce que l’alternance en 2017 n’est pas une option. C’est une ardente obligation. » L’autre objectif d’Arnaud Murgia est de doubler le nombre d’adhérents dans le département.

C’est la première fois que les militants élisaient directement leur président, et il n’était pas possible de voter par procuration, ce qui a manifestement dopé la participation.

Outre le président, les militants devaient désigner leurs deux représentants au conseil national des Républicains : il s’agira de Pierre Vollaire, maire des Orres, et de Jean-Michel Arnaud, maire de Tallard, qui retrouve ainsi une tribune après sa défaite aux élections départementales de mars dernier et qui souligne « une élection dans l’unité ». S’agit-il pour lui d’une remise en selle avant les législatives de 2017? L’avenir le dira. Un autre Haut-Alpin siégera au conseil national, mais au titre de représentant des Alpes-de-Haute-Provence, le Saulcetier Jean-Christian Grimaud, directeur général des services de la ville de Sisteron.

Enfin, ce sont deux jeunes militants qui ont été élus délégués pour chacune des deux circonscription : le Gapençais Kevin Para, petit-fils de Monique Para, secrétaire départementale des Républicains, et référent de la Droite forte à Paris (où il travaille), occupera cette fonction dans la première circonscription ; Maxime Bérard, conseiller municipal d’opposition à Guillestre et membre du cabinet de Jean-Marie Bernard au conseil départemental, aura en charge la deuxième circonscription.


+ Sur le même sujet...