Partager sur Facebook Twitter Partager sur Google Plus
Manif gare SNCF Laragne

Christian Estrosi a demandé à la SNCF un moratoire sur les fermetures de guichets

7 Fév 2016 - 13:32

Le président de la Région Provence-Alpes-Côte d’Azur, Christian Estrosi, a demandé à la SNCF « la mise en œuvre immédiate d’un moratoire sur les fermetures et les réductions d’horaires d’ouverture de guichets qu’elle envisage dans notre région. La proposition faite par la SNCF est en effet en totale contradiction avec mon souhait de déployer plus de personnels dans les gares pour les sécuriser et pour lutter contre la fraude. » Pour autant, observe-t-il, « il est logique de s’interroger sur les éventuelles adaptions d’un poste où l’agent vend 5 billets par jour ! »

M. Estrosi annonce qu’il conduira « une large concertation à ce sujet en rencontrant très prochainement les élus locaux concernés, la direction de la SNCF et les représentants syndicaux ».

Dans les Hautes-Alpes, la menace pèse sur les guichets des gares SNCF de Laragne-Montéglin et d’Aspres-sur-Buëch. Selon la CGT, la gare de Veynes-Dévoluy est aussi « en danger ». 200 à 250 personnes avaient manifesté, le 15 janvier dernier à Laragne, contre la fermeture des guichets SNCF de la gare locale (notre photo).

De leur côté, Valérie Rossi et Joël Bonnaffoux, conseillers départementaux de Chorges, demandent quant à eux la réouverture des gares de La Bâtie-Neuve et de Savines-le-Lac, y compris avec des guichets automatiques et des arrêts quotidiens limités. Ils ont saisi Philippe Bru, directeur régional de SNCF Mobilités, et Christian Estrosi de cette demande, relevant son intérêt dans le cadre des déplacements entre La Bâtie-Neuve et Gap notamment mais aussi au niveau touristique, s’agissant de la gare de Savines-le-Lac.


+ Sur le même sujet...