Partager sur Facebook Twitter Partager sur Google Plus
Chaînes gendarmes

Les équipements spéciaux sont obligatoires dans les Hautes-Alpes ce samedi

13 Fév 2016 - 13:09

En raison des fortes chutes de neige et des embouteillages qu’elles provoquent sur la RN 94, le préfet des Hautes-Alpes a pris un arrêté rendant les équipements spéciaux obligatoires sur l’ensemble du département tout au long de la journée de ce samedi 13 février. La gendarmerie et la police procèdent au contrôle des véhicules, notamment dès la sortie de l’autoroute A51 à La Saulce et au pied et à la sortie des stations de sports d’hiver. Vendredi soir, quelque 400 naufragés de la route ont été accueillis dans les centres d’hébergement d’urgence mis en place avec les communes le long de la RN 94 entre Chorges et L’Argentière-la-Bessée.

Les conditions de circulation restent délicates, ce samedi, sur l’ensemble du département et en particulier sur la RN 94 entre Montgardin-Chorges et Saint-Clément – Guillestre et sur la RN 85 où le passage du col Bayard est difficile. La circulation, qui avait été coupée sur la RD 1085 à hauteur du Poët à la suite d’un accident de poids lourd dans la nuit, a été rétablie vers 12h.

Les engins de déneigement du Conseil départemental et de la DirMed (direction interdépartementale des routes Méditerranée) sont à pied d’oeuvre.

Risque d’avalanche fort sur la plupart des massifs

Ce samedi après-midi, les précipitations devraient devenir éparses et intermittentes, selon Météo-France. Elles toucheront surtout les secteurs au nord et à l’est de Gap. La limite pluie-neige devrait remonter vers 1200/1400m environ. 3 à 10cm de neige fraîche sont attendus d’ici ce samedi soir vers 1500 m d’altitude, localement 15 cm dans le Champsaur et la Vallouise.

Le risque d’avalanche est de niveau 4 (fort) sur les massifs du Dévoluy, du Champsaur, du Thabor et du Pelvoux. Les massifs du Queyras et de l’Embrunais-Parpaillon sont quant à eux classés en risque 3 (niveau marqué) par Météo-France. Une trentaine de centimètres de neige fraîche ont été déposés dans la nuit de jeudi à vendredi, et de nouvelles précipitations se sont produites, et leur stabilité restera précaire dans les prochains jours.

Le principal risque pour les usagers de la montagne sera de déclencher une avalanche de plaques dans la couche de neige récente en tous versants. En effet, le vent qui accompagne ou va suivre les chutes de neige forme et continuera à former des plaques à vent, soit d’aspect poudreux difficilement détectables, soit des plaques plus dures aux endroits les plus ventés.

Photo d’illustration Sirpa Gendarmerie

 


+ Sur le même sujet...