Partager sur Facebook Twitter Partager sur Google Plus
Jean Conreaux, maire de Vallouise et conseiller départemental de L'Argentière, est lui-même un ancien boucher.Jean Conreaux, maire de Vallouise et conseiller départemental de L'Argentière, est lui-même un ancien boucher.

Jean Conreaux souhaite une structure unique de gestion des abattoirs haut-alpins

Le conseiller départemental de L’Argentière-la-Bessée, Jean Conreaux, délégué au commerce, à l’artisanat et aux circuits courts, s’inquiète des difficultés des intercommunalités à « financer les déficits des abattoirs du département ». Il souhaite « réfléchir à l’idée de ne conserver à l’échelle du département, et non plus de nos vallées, qu’une seule structure de gestion des abattoirs, qui organise à la fois la production et la commercialisation ». Il y a peu, Roger Didier, vice-président de la Région, et Bruno André, président de la Sicaba, qui exploite l’abattoir de Gap, avaient plaidé en faveur d’une mutualisation des moyens entre les trois abattoirs haut-alpins, voire avec celui de Seyne-les-Alpes.

> Pour accéder à la suite de l’article <

choisissez un des abonnements ci-dessous
offre recommandée
Offre 24h
2.00€

Accès à tous les articles pendant 24h


Accès au site à partir des PC, tablettes et smartphones

offre recommandée
Mensuelle
6.00€

Accès à tous les articles pendant un mois


Accès au site à partir des PC, tablettes et smartphones

offre recommandée
Annuelle
27.99

Accès à tous les articles pendant un an


Accès au site à partir des PC, tablettes et smartphones

Pour un achat groupé (entreprises ou service public), nous contacter