Partager sur Facebook Twitter Partager sur Google Plus
Thierry Mandon à Saint-Véran, où il a inauguré la Maison du soleil (photo secrétariat d'Etat à la Recherche et à l'Enseignement supérieur).Thierry Mandon à Saint-Véran, où il a inauguré la Maison du soleil (photo secrétariat d'Etat à la Recherche et à l'Enseignement supérieur).

Dans les Hautes-Alpes, Thierry Mandon salue une « nouvelle offre de tourisme scientifique »

9 Juin 2016 - 19:25

Le secrétaire d’État en charge de l’enseignement supérieur et de la recherche, Thierry Mandon, était en visite officielle dans les Hautes-Alpes, ce jeudi. Un déplacement qui a fait la part belle aux infrastructures de vulgarisation scientifique, qu’il s’agisse de la Galerie de l’Alpe au col du Lautaret, de la Maison de la géologie et du Géoparc, à Puy-Saint-André, ou de la Maison du soleil, à Saint-Véran. « La science se pratique aujourd’hui en cordée, a souligné le ministre. L’époque des grands génies est terminée. La science est aujourd’hui partagée et collective. C’est ce que vous faites ici dans les Hautes-Alpes avec ces infrastructures qui servent à la fois les scientifiques professionnels et amateurs et les vacanciers avec une nouvelle offre de tourisme scientifique. »

A l’occasion de cette visite, Maryvonne Grenier, deuxième vice-présidente du Département, a rappelé au ministre que deux projets importants sont en cours de développement du côté du plateau de Bure. Le projet Noema, porté par l’Institut de radioastronomie millimétrique (Iram) de Saint-Martin-d’Hères, qui doit faire que le radiotélescope passe de six à douze antennes. Et, en lien avec ce développement scientifique, l’ouverture d’un espace muséal à Saint-Etienne-en-Dévoluy pour expliquer l’espace et les travaux scientifiques du plateau, porté par la communauté de communes du Buëch-Dévoluy. Selon un communiqué du Département, Thierry Mandon « a assuré la vice-présidente du soutien de l’État pour ces deux projets ».


+ Sur le même sujet...