Partager sur Facebook Twitter Partager sur Google Plus
Le centre hospitalier Buëch-Durance de Laragne-Montéglin.Le centre hospitalier Buëch-Durance de Laragne-Montéglin.

Tensions au CHS de Laragne : le conseil de surveillance soutient le directeur

4 Juil 2016 - 14:03

Les tensions sociales s’accentuent au centre hospitalier spécialisé (CHS) de Laragne-Montéglin, sur fond de restrictions budgétaires. Les suicides de deux agents en 2015 sont ainsi mis en avant par les syndicats, qui, à l’instar de la CFDT, demandent à l’Agence régionale de santé d’ouvrir une enquête sur les conditions de travail dans l’établissement. Dans un communiqué, Françoise Pinet, présidente du conseil de surveillance du centre hospitalier Buëch-Durance, souligne que « la direction est totalement consciente de la valeur professionnelle et humaine des personnels de l’établissement ainsi que de leur implication qui a le mérite de rester forte malgré un contexte budgétaire difficile ».

Selon la CFDT, qui n’est pas représentée dans les instances du centre hospitalier, « des agents subissent une pression au travail mettant en danger leur santé psychique et physique ».

Mme Pinet souligne que « les membres du conseil de surveillance réaffirment la qualité des soins de proximité dispensés dans les différentes structures gérées par le centre hospitalier Buëch-Durance et implantées sur tout le territoire de santé du département des Hautes-Alpes».