Partager sur Facebook Twitter Partager sur Google Plus
had logo7

Hospitalisation à domicile : l’ARS en arbitre des dissensions entre hôpitaux et polyclinique

6 Juil 2016 - 16:38

Le service d’hospitalisation à domicile (HAD) des Alpes du Sud est en difficulté en raison des dissensions entre la Polyclinique des Alpes du Sud et les hôpitaux publics (Chicas, Embrun et Briançon) autour de son fonctionnement. La polyclinique a signifié au Chicas qu’elle se retirait de la convention dès décembre 2016, en raison de moyens insuffisants et d’une situation financière de l’HAD catastrophique. De leur côté, les hôpitaux de Gap, Sisteron, Embrun et Briançon annoncent, ce mercredi, s’être tournés vers l’Agence régionale de Santé (ARS) pour « rechercher une solution fédérative et viable associant les acteurs du terrain », en espérant que « la Polyclinique facilitera la recherche de cette solution nouvelle ».

> Pour accéder à la suite de l’article <

choisissez un des abonnements ci-dessous
offre recommandée
Offre 24h
2.00€

Accès à tous les articles pendant 24h


Accès au site à partir des PC, tablettes et smartphones

offre recommandée
Mensuelle
6.00€

Accès à tous les articles pendant un mois


Accès au site à partir des PC, tablettes et smartphones

offre recommandée
Annuelle
27.99

Accès à tous les articles pendant un an


Accès au site à partir des PC, tablettes et smartphones

Pour un achat groupé (entreprises ou service public), nous contacter