Partager sur Facebook Twitter Partager sur Google Plus
Xavier Beulin

Xavier Beulin (FNSEA) à Sigoyer : « Entre l’homme et le loup, les politiques devront choisir »

23 Juil 2016 - 20:12

Xavier Beulin, le président de la FNSEA (Fédération nationale des syndicats d’exploitants agricoles), s’est rendu à Sigoyer, ce samedi, pour évoquer la question du loup. Le choix de cette commune ne devait rien au hasard, puisque cette visite s’est déroulée sur l’exploitation de Sandrine Hauser, syndicaliste agricole bien connue et dont 17 génisses ont trouvé la mort en dérochant il y a quelques semaines. Un événement dans lequel la responsabilité du loup n’est « pas exclue » (sans toutefois avoir été déterminée par les autorités). M. Beulin a constaté à l’occasion de cette visite « la détresse et la colère des éleveurs face aux attaques du loup. Il y avait beaucoup d’émotion. »

FNSEAEn présence du préfet des Hautes-Alpes, Philippe Court, quelque peu chahuté verbalement, de la sénatrice Patricia Morhet-Richaud, de Christian Hubaud, conseiller départemental délégué à l’agriculture, de plusieurs élus locaux (Rémy Oddou, Jean-Michel Arnaud…) et des responsables de la FDSEA, le patron du principal syndicat agricole français a rappelé sa position. « Entre l’homme et le loup, les politiques devront choisir », estime M. Beulin. « La cohabitation entre le loup et le pastoralisme n’est désormais plus possible. Ce n’est plus tenable. C’est un choix de société et donc un choix politique, davantage que de moyens, même s’il en faut aussi. » Le président de la FNSEA souhaite ainsi qu’il soit mis un terme à la protection du loup comme animal en voie de disparition dans le cadre de la convention de Berne.

Pour la sénatrice Patricia Morhet-Richaud, « l’échange a été très constructif. Les mesures de protection des troupeaux ne sont pas à la hauteur des enjeux, nous devons avancer sur ce sujet. »


+ Sur le même sujet...