Partager sur Facebook Twitter Partager sur Google Plus
Gendarmerie illustration

Veynes : sept majeurs et deux mineurs poursuivis après les rixes du 21 mai

29 Juil 2016 - 12:58

L’enquête sur les affrontements entre bandes qui s’étaient produits le 21 mai dernier à Veynes a abouti à l’identification par les gendarmes de neuf suspects, dont deux mineurs. Les majeurs sont convoqués devant le tribunal correctionnel de Gap le 6 octobre prochain, tandis que les deux mineurs devraient être mis en examen pour ces faits, le même jour, par le juge des enfants. Le samedi 21 mai en fin d’après-midi, une vingtaine de jeunes originaires des Alpes-de-Haute-Provence avaient affronté des jeunes Veynois, lesquels avaient utilisé des cocktails molotov pour répliquer. Ces affrontements seraient liés aux violences survenues le 16 mai entre deux groupes à l’occasion de la fête votive de Savournon.

« D’importants effectifs ont été mobilisés et de nombreuses investigations diligentées sous l’autorité du parquet de Gap par les gendarmes de la compagnie de Gap, et en particulier par la brigade de Veynes », indique le procureur de la République de Gap, Raphaël Balland.

Les sept jeunes majeurs identifiés par les enquêteurs sont poursuivis pour violences avec armes, dont pour certains des cocktails Molotov. « Malgré l’absence de victimes blessées, ils encourent jusqu’à trois ans d’emprisonnement », précise M. Balland.

 


+ Sur le même sujet...