Partager sur Facebook Twitter Partager sur Google Plus
Le directeur du Tour de France, Christian Prudhomme.Le directeur du Tour de France, Christian Prudhomme.

Le Tour de France sera présent trois jours dans les Hautes-Alpes en 2017 !

Fait rare (les élus sont généralement invités au silence par l’organisateur), Gérard Fromm, maire de Briançon, annonce officiellement, ce vendredi, que sa ville, qui n’a plus accueilli le Tour de France depuis 2007, serait ville départ d’une « étape alpestre majeure » en 2017. C’est le directeur du Tour, Christian Prudhomme, qui l’a annoncé au maire, par téléphone, ce vendredi. Selon un communiqué de la Ville de Briançon, le Tour sera présent pendant trois jours dans les Hautes-Alpes dans la deuxième quinzaine de juillet. Les cols d’Izoard, de Vars et du Galibier seraient au menu du parcours.

La Grande Boucle arriverait dans le département à La Salle-les-Alpes (Serre Chevalier), après une ascension du Galibier côté Savoie. Une deuxième étape partirait de Briançon le lendemain pour une étape qui se terminera au sommet du col d’Izoard. Le Tour repartirait d’Embrun pour peut-être rallier Marseille.

Ni Orcières, officiellement candidate à l’accueil d’une arrivée d’étape, ni SuperDévoluy, dont d’aucuns pensaient qu’elle s’était positionnée en accueillant cette année l’arrivée finale du Critérium du Dauphiné, ni Gap, « candidate permanente », ne figurent dans le parcours envisagé.

Quant à la Ville de Briançon, elle n’avait jamais fait part publiquement d’une telle candidature, même si Gérard Fromm indique qu’il souhaitait que Briançon « renoue avec sa longue histoire avec la Grande Boucle en étant ville étape pour la 34ème fois ». M. Fromm remercie d’ailleurs au passage Jean-Marie Bernard, président du Département des Hautes-Alpes, pour son aide dans l’obtention de cette étape…

La présentation officielle du tracé aura lieu le 18 octobre prochain au palais des congrès à Paris.