Partager sur Facebook Twitter Partager sur Google Plus
Le lycée professionnel Pierre Mendès-France à Veynes.Le lycée professionnel Pierre Mendès-France à Veynes.

Réforme du redoublement en terminale : la FCPE dénonce des ratés dans les Hautes-Alpes

Depuis cette rentrée scolaire, les élèves de terminale qui n’ont pas obtenu leur bac en juillet dernier ont le droit de redoubler dans leur établissement d’origine et de conserver les notes égales ou supérieures à dix. Cette nouveauté connaît cependant quelques difficultés d’application dans les Hautes-Alpes, selon les parents d’élèves de la FCPE. « Des élèves ont vu leur réinscription dans leur établissement d’origine non validée lors de cette rentrée scolaire », dénonce Anne Chavanne, secrétaire générale de la FCPE. Laquelle cite le code de l’Education : « Tout élève ayant échoué à l’examen du baccalauréat, se voit offrir, à la rentrée scolaire qui suit cet échec, en vue de préparer cet examen, le droit à une nouvelle inscription dans l’établissement dont il est issu. » S’il admet « quelques difficultés dans l’enseignement professionnel » (à Veynes et Gap), qu’il justifie par ailleurs, le directeur académique des services de l’Education nationale (Dasen), Philippe Maheu, estime qu’il n’y a « pas de quoi s’alarmer : la rentrée scolaire vient d’avoir lieu et nous sommes en train de trouver des solutions ».

> Pour accéder à la suite de l’article <

choisissez un des abonnements ci-dessous
offre recommandée
Offre 24h
2.00€

Accès à tous les articles pendant 24h


Accès au site à partir des PC, tablettes et smartphones

offre recommandée
Mensuelle
6.00€

Accès à tous les articles pendant un mois


Accès au site à partir des PC, tablettes et smartphones

offre recommandée
Annuelle
27.99

Accès à tous les articles pendant un an


Accès au site à partir des PC, tablettes et smartphones

Pour un achat groupé (entreprises ou service public), nous contacter


+ Sur le même sujet...