Partager sur Facebook Twitter Partager sur Google Plus
Gérard Fromm et Aurélie Poyau ont obtenu 52,20% des voix face à Romain Gryzka et Sonia Audo. Les électeurs de Briançon-2 devront cependant retourner aux urnes le 25 septembre.Gérard Fromm et Aurélie Poyau ont obtenu 52,20% des voix face à Romain Gryzka et Sonia Audo. Les électeurs de Briançon-2 devront cependant retourner aux urnes le 25 septembre.

Partielle de Briançon-2 : le binôme Fromm-Poyau gagnant au 1er tour… mais pas élu

[Mis à jour le 19 septembre à 9h] Le maire (divers gauche) de Briançon, Gérard Fromm, et Aurélie Poyau ont obtenu la majorité des suffrages (52,20%), ce dimanche, lors du premier tour de l’élection cantonale partielle de Briançon-2. Insuffisant cependant pour retrouver leurs sièges, qu’ils avaient perdu à la suite de l’annulation du scrutin par le tribunal administratif de Marseille, jugement confirmé en appel par le Conseil d’Etat. La participation ayant été faible (34,18% des inscrits), le binôme n’a réuni que 16,6% des inscrits, loin du seuil de 25% qu’il aurait fallu qu’ils atteignent pour pouvoir être élus dès le premier tour.

Les électeurs de Briançon-2 devront donc de nouveau voter le dimanche 25 septembre pour départager le binôme (divers gauche) Gérard Fromm-Aurélie Poyau du binôme (LR-UDI) Romain Gryzka-Sonia Audo, qui a obtenu 47,80% des suffrages exprimés.

Le scrutin reste ouvert, en fonction de la mobilisation qui pourra intervenir dimanche prochain. 109 voix séparent cependant les deux binômes, alors que M. Fromm et Mme Poyau n’avaient devancé le binôme de droite que de dix voix en mars 2015. Il faudrait donc que Romain Gryzka et Sonia Audo arrivent à mobiliser fortement l’électorat de droite et du centre pour parvenir à renverser la tendance. Il est à noter que près de 200 bulletins blancs ou nuls ont été enregistrés.

A l’issue de ce premier tour, Gérard Fromm et Aurélie Poyau soulignent qu’ils avaient été élus « avec seulement 10 voix d’avance le 29 mars 2015 » et qu’ils devancent cette fois-ci leurs « adversaires – qui ont fait annuler l’élection – de 109 voix. Nous devons mobiliser et convaincre les abstentionnistes du premier tour à se déplacer dimanche prochain pour confirmer et amplifier ce résultat. Aucune voix ne doit nous manquer. »

De leur côté, Romain Gryzka et Sonia Audo observent, ce lundi matin, que « l’abstention a été une fois encore la grande gagnante de ce premier tour d’échauffement de l’élection ». Pour eux, « la victoire est entre les mains » des abstentionnistes du premier tour. Ils relèvent cependant qu’ils sont majoritaires sur la ville de Briançon, « qui place le maire socialiste et sa successeur désignée en minorité. L’avenir de la ville s’écrit dès maintenant ! »

Ils pourront compter sur le soutien du président de la Région, Christian Estrosi, qui a publié ce tweet, ce dimanche soir :

> Pour accéder à la suite de l’article <

choisissez un des abonnements ci-dessous
offre recommandée
Offre 24h
2.00€

Accès à tous les articles pendant 24h


Accès au site à partir des PC, tablettes et smartphones

offre recommandée
Mensuelle
6.00€

Accès à tous les articles pendant un mois


Accès au site à partir des PC, tablettes et smartphones

offre recommandée
Annuelle
27.99

Accès à tous les articles pendant un an


Accès au site à partir des PC, tablettes et smartphones

Pour un achat groupé (entreprises ou service public), nous contacter


+ Sur le même sujet...