Partager sur Facebook Twitter Partager sur Google Plus
Le préfet Philippe Court a visité la Scop Etec, spécialisée dans l'enfouissement des réseaux électriques et l'éclairage public, entre autres.Le préfet Philippe Court a visité la Scop Etec, spécialisée dans l'enfouissement des réseaux électriques et l'éclairage public, entre autres.

L’exemple d’Etec à Gap : quand les salariés sont les patrons, « ça marche »

28 Sep 2016 - 20:50

Les Hautes-Alpes comptent 848 entreprises relevant de l’économie sociale et solidaire (ESS). Elles sont organisées sous forme de coopératives, de mutuelles, d’associations, ou de fondations, et prônent une gestion démocratique de l’entreprise. « Ce n’est pas l’argent qui les anime, résume Denis Philippe, président de la Cress Paca, la chambre régionale de l’économie sociale et solidaire. On ne rémunère pas d’actionnaires donc l’entreprise est pensée autrement. Ce ne sont pas des emplois délocalisés ou délocalisables. » Ce mercredi, le préfet Philippe Court en a découvert un bel exemple en visitant l’entreprise Etec, basée route de Saint-Jean à Gap, avant de rencontrer plusieurs acteurs de l’ESS.

> Pour accéder à la suite de l’article <

choisissez un des abonnements ci-dessous
offre recommandée
Offre 24h
2.00€

Accès à tous les articles pendant 24h


Accès au site à partir des PC, tablettes et smartphones

offre recommandée
Mensuelle
6.00€

Accès à tous les articles pendant un mois


Accès au site à partir des PC, tablettes et smartphones

offre recommandée
Annuelle
27.99

Accès à tous les articles pendant un an


Accès au site à partir des PC, tablettes et smartphones

Pour un achat groupé (entreprises ou service public), nous contacter