Partager sur Facebook Twitter Partager sur Google Plus
Délégation ARS CH Buëch-Durance

Avenir du centre hospitalier Buëch-Durance : une délégation reçue par l’ARS à Marseille

30 Sep 2016 - 20:53

Une délégation d’élus du Buëch, de médecins et de représentants du personnel du centre hospitalier Buëch-Durance de Laragne-Montéglin a été reçue, ce vendredi, à l’Agence régionale de santé (ARS), à Marseille. L’établissement psychiatrique est confronté à la baisse de sa dotation de 2,5 millions d’euros entre 2016 et 2020 (soit 12% du budget), ce qui se traduirait par la suppression de 60 postes sur trois ans. « Nous avons plaidé pour la prise en considération de notre spécificité à savoir un territoire rural et de montagne afin que la baisse de la dotation soit réduite », indique Françoise Pinet, conseillère départementale de Serres et présidente du conseil de surveillance. « Nous avons été écoutés. Espérons que cette écoute soit suivie d’effet. »

La sénatrice Patricia Morhet-Richaud était également présente pour appuyer cette revendication. Elle a saisi la ministre de la Santé et des Affaires sociales, Marisol Touraine, d’une question écrite, ce jeudi, pour demander la prise en compte des particularités d’un département à faible population.

Mardi, le conseil départemental des Hautes-Alpes avait adopté une motion à l’unanimité. « Nous soulignons que le département ne dispose pratiquement pas d’alternative à l’offre de soins publiques en psychiatrie et que la diminution des moyens financiers de l’établissement réduira immanquablement l’accès aux soins pour tous, objectif prioritaire de la loi du 26 janvier 2016, sur la modernisation de notre système de santé », indique notamment le texte de cette motion.