Partager sur Facebook Twitter Partager sur Google Plus
Photo d'illustration.Photo d'illustration.

Acte 2 de la loi montagne : les stations ne veulent pas des dispositions sur les UTN

L’acte 2 de la loi Montagne est en cours de discussion devant la commission des Affaires économiques à l’Assemblée nationale. Et s’il est un point qui divise les stations, c’est bien celui relatif à la modernisation de la procédure des unités touristiques nouvelles (UTN). Le projet de loi dispose que les développements touristiques devront être prévus dans les Scot (schémas de cohérence territoriale) ou les PLU (plans locaux d’urbanisme), c’est-à-dire largement en amont. « Cette réforme ne doit pas devenir synonyme d’obstacle », estime l’Association nationale des maires des stations de montagne (ANMSM), tandis que Domaines skiables de France déplore un « manque de réalisme » et que le président de l’Anem (Association nationale des élus de la montagne), Laurent Wauquiez, parle de « folie furieuse ». Le député (PRG) Joël Giraud ironise sur ce « conflit » qui « concerne trois dossiers en sept ans dans les Hautes-Alpes ». Le texte doit venir en discussion en séance lundi prochain.

> Pour accéder à la suite de l’article <

choisissez un des abonnements ci-dessous
offre recommandée
Offre 24h
2.00€

Accès à tous les articles pendant 24h


Accès au site à partir des PC, tablettes et smartphones

offre recommandée
Mensuelle
6.00€

Accès à tous les articles pendant un mois


Accès au site à partir des PC, tablettes et smartphones

offre recommandée
Annuelle
27.99

Accès à tous les articles pendant un an


Accès au site à partir des PC, tablettes et smartphones

Pour un achat groupé (entreprises ou service public), nous contacter