Partager sur Facebook Twitter Partager sur Google Plus
Jean-Marie Bernard et le directeur du Tour de France, Christian Prudhomme, entourés de la délégation haut-alpine devant la carte du Tour 2017 (photo Patrick Domeyne/Addet)Jean-Marie Bernard et le directeur du Tour de France, Christian Prudhomme, entourés de la délégation haut-alpine devant la carte du Tour 2017 (photo Patrick Domeyne/Addet)

Le Tour de France 2017 fera de nouveau la part belle aux Hautes-Alpes

18 Oct 2016 - 12:35

Le tracé du Tour de France 2017 a été officiellement dévoilé ce mardi matin à Paris par son directeur, Christian Prudhomme. Il fera de nouveau la part belle aux Hautes-Alpes, avec trois étapes dans le département, et ce, à l’avant-veille de l’arrivée sur les Champs-Elysées, le 23 juillet. L’étape reine Briançon-Izoard sera également le cadre de deux autres rendez-vous proposés par ASO : l’Etape du Tour, qui devrait réunir quelque 15.000 cyclistes amateurs, le dimanche 16 juillet ; et La Course, rendez-vous de prestige réservé à l’élite mondiale du cyclisme féminin, dont la 4e édition se déroulera pour la première fois hors des Champs-Elysées, le 20 juillet, sur les 66 derniers kilomètres de l’étape Briançon-Izoard.

Pour le Tour de France proprement dit, le département sera le théâtre de trois étapes :Carte du Tour de France 2017

  • 19 juillet, 17e étape : La Mure / Serre Chevalier (La Salle-les-Alpes) – 183 km (via les cols de la Croix de Fer, du Télégraphe et du Galibier)
  • 20 juillet, 18e étape : Briançon / Izoard – 178 km (via Savines-le-Lac, les cols de Vars et d’Izoard)
  • 21 juillet, 19e étape : Embrun / Salon-de-Provence – 220 km (via le col Lebraut et le barrage de Serre-Ponçon)

« C’est sympa de voir Serre Chevalier, Briançon et Embrun sur la carte du Tour de France », se félicite Jean-Marie Bernard, président du Département, qui était présent, ce mardi au palais des congrès de Paris, à la tête d’une délégation d’élus des Hautes-Alpes. « C’est un bel été qui se prépare avec de belles images qui feront parler du département. Une belle coordination sera faite par l’Agence de Développement avec toutes les villes-étapes et le Département va évidemment les appuyer. »

La particularité sera bien sûr l’arrivée de l’étape au sommet du col d’Izoard, rappelant le précédent de 2011 au Galibier. « C’est toujours particulier », reconnaît M. Bernard.

Comme à son habitude, le Département prendra à sa charge 50% du « ticket d’entrée » demandée aux villes-étapes par l’organisateur du Tour, ASO. Dans le cas particulier de l’Izoard, c’est la future communauté de communes du Guillestrois-Queyras qui portera cette arrivée d’étape avec le Département.

Quid du Dévoluy, qui s’était positionné pour le Tour de France en accueillant la dernière étape du Critérium du Dauphiné (également organisé par ASO), cette année ? « Pour le Dévoluy, comme pour Orcières, nous sommes toujours candidats au Tour de France », indique Jean-Marie Bernard, par ailleurs élu du Dévoluy. « Ce ne sera peut-être pas pour 2018 mais peut-être pour 2019. Nous avons en tout cas redit aux organisateurs que nous étions candidats. »

Chris Froome : « Très curieux de découvrir l’Izoard »Briançon-Izoard

Selon Chris Froome, triple vainqueur du Tour de France, « une des plus belles arrivées se situera à l’Izoard. C’est une ascension de prestige et il se jouera certainement des choses là-bas, spécialement à ce stade de la course. Je n’y suis jamais monté et je suis très curieux de découvrir l’Izoard. Il va falloir que je prenne le temps de m’y habituer pendant les reconnaissances. »