Partager sur Facebook Twitter Partager sur Google Plus
Photo d'archives Google Street View.Photo d'archives Google Street View.

Découverte d’un cadavre à Gap : le parquet met un terme aux rumeurs

18 Oct 2016 - 18:05

La thèse de la mort naturelle est privilégiée par le parquet de Gap après la découverte, ce vendredi, à son domicile du Rochasson, du corps sans vie d’une femme de 63 ans, décédée depuis plusieurs jours. Le procureur de la République, Raphaël Balland, écarte les rumeurs d’un cambriolage qui aurait mal tourné : si « la porte de son domicile était entrouverte, elle n’était pas fracturée et aucun objet n’a été dérobé. Au contraire, des bijoux de valeur et de l’argent étaient encore en place à l’arrivée des enquêteurs. »

L’autopsie pratiquée ce lundi à l’institut médico-légal de Grenoble a par ailleurs « permis de constater l’absence de toute trace de violence ».

Le procureur annonce que « cette procédure devrait être rapidement classée sans suite, en l’absence de tout élément suspect ».


+ Sur le même sujet...