Partager sur Facebook Twitter Partager sur Google Plus
Séisme La Javie

Un séisme de magnitude 4,1 ressenti à Gap dans la nuit de mercredi à jeudi

9 Nov 2016 - 18:38

[Mis à jour le 10 novembre à 18h45] Un séisme de magnitude 4,1 dont l’épicentre a été localisé entre La Javie et Barles (Alpes-de-Haute-Provence), à 36 km au sud de Gap, s’est produit ce jeudi, à 3h48 du matin, suivant de trois minutes une secousse de magnitude 3,5. Ils faisaient suite à un premier séisme de magnitude 3,7, qui s’est produit ce mercredi à 16h35. Au total, depuis ce mercredi après-midi, ce sont vingt-huit secousses qui ont été enregistrées sur cette zone en 24 heures (la dernière à 17h04, ce jeudi, d’une magnitude de 1,8). En dehors des trois principaux séismes, les autres répliques étaient d’une intensité de 1,2 à 2,5.

Plusieurs témoignages provenant des Hautes-Alpes ont été enregistrés par le Bureau central sismologique de Strasbourg à la suite des séismes de la nuit de mercredi à jeudi. « Le grondement était très très faible », indique un habitant de Bénévent-et-Charbillac, dans le Champsaur. « Mon père et moi dormions. Nous nous sommes réveillés tous les deux. J’étais endormi et je trouvais que le lit tremblait. Vivant à flanc de montagne, j’ai pensé au éboulements et suis resté attentif quelques minutes. Ce matin au réveil, nous avons discuté de cela et c’est là que nous nous sommes aperçus nous être réveillés au même moment, mon père pensant qu’il y avait potentiellement une intrusion dans la maison! La courte durée du bruit nous n’ayant pas inquiété plus que cela, nous nous sommes rendormis. »

Plusieurs Gapençais ont été réveillés par les deux secousses successives. « J’ai senti un grondement », indique une dame. « Des objets instables sont tombés au sol et j’ai entendu les éléments du lustre s’entrechoquer. » Une autre Gapençaise a été réveillée par la secousse : « J’ai eu l’impression qu’on secouait un peu mon lit. »

A Tallard, un habitant a entendu un « bruit de craquement dans les murs ».  A Valserres, un témoin évoque un « gros coup de vent suivi d’une sensation de vibration ». A Ventavon, « tous les bois ont craqué » et cette personne a ressenti un « très très léger tremblement » de son lit.

Le secteur des Préalpes de Digne a déjà connu deux séismes significatifs le 29 septembre 1935 (à La Javie, où il avait réveillé la population, fait tomber des objets et créé des fissures) et le 31 octobre 1997 (à Prads-Haute-Bléone, où il avait causé des dégâts légers).