Partager sur Facebook Twitter Partager sur Google Plus
Photo d'illustration.Photo d'illustration.

Les Hautes-Alpes touchées par deux cas de fièvre catarrhale du mouton sur des bovins

15 Nov 2016 - 17:26

Deux cas de fièvre catarrhale du mouton (FCO) ont été détectés sur des troupeaux de bovins des Hautes-Alpes, en septembre et octobre, selon la préfecture. Le département se trouvait déjà en zone réglementée depuis le 30 décembre 2015, après l’apparition de la maladie deux mois plus tôt, dans le Centre de la France. Cette maladie, qui affecte les ruminants (bovins, ovins, caprins…) et s’étend progressivement à tout le pays, ne touche absolument pas l’homme. C’est le premier département de Provence-Alpes-Côte d’Azur à être touché.

De ce fait, toute la région est désormais réglementée, puisque c’est le cas à 150 km autour des élevages atteints. La FCO est en effet transmise par de petits insectes piqueurs, qui peuvent être emportés par le vent sur de longues distances.

 

Les deux cas de FCO constatés dans les Hautes-Alpes en septembre et octobre sont les premiers en Provence-Alpes-Côte d'Azur.
Les deux cas de FCO constatés dans les Hautes-Alpes en septembre et octobre sont les premiers en Provence-Alpes-Côte d’Azur.

Dans le département, la vaccination des bovins à exporter est obligatoire. Les autres ruminants peuvent être vaccinés sur demande de l’éleveur à son vétérinaire. Par ailleurs, des restrictions de circulation des ruminants vers la zone indemne ont été rétablies depuis le 15 avril dernier dans les Hautes-Alpes, car les insectes vecteurs de la maladie sont à nouveau en activité dans le département. La zone indemne se limitant au Nord et au Nord-Ouest de la France, ces restrictions affecteront peu les éleveurs haut-alpins, à l’exception de ceux qui exportent du bétail vers l’Italie.

La France avait déjà connu une telle épizootie en 2007-2009, qui avait été éradiquée grâce à la vaccination obligatoire de tous les ruminants. La préfecture souligne que l’épizootie actuelle semble peu grave (peu de cas, symptômes légers).