Partager sur Facebook Twitter Partager sur Google Plus
Saint-Véran, ce jeudi à 17h30 (capture d'écran d'une webcam).Saint-Véran, ce jeudi à 17h30 (capture d'écran d'une webcam).

Le risque d’avalanche entraîne des fermetures de routes dans le Queyras

Un cumul de neige estimé à 1,60 mètre est présent en altitude dans certains secteurs du Queyras. Selon Météo-France, les précipitations en provenance de l’Italie sont très intenses et elles vont se poursuivre toute la nuit et ce vendredi matin. La limite pluie/neige, qui se situait vers 2000 m ce jeudi, devrait descendre vers 1700 m dans la nuit. Du fait de ces volumes de neige fraîche instable et du risque d’avalanche, le Département a décidé, ce jeudi soir, de fermer la RD 947 entre Abriès et Ristolas et la RD 441 entre Abriès et le hameau du Roux. Un nouveau point sera fait ce vendredi en mi-journée. « Il est demandé aux habitants de ces secteurs de respecter ces interdictions », indique la préfecture. Par ailleurs, le ramassage scolaire sera suspendu jusqu’à nouvel ordre pour les élèves de Ristolas et du Roux d’Abriès. Le secteur du col du Lautaret est également sous surveillance.

Une audioconférence de crise s’est tenue ce jeudi entre Marcel Cannat, conseiller départemental de Guillestre et président du Sdis (Service départemental d’incendie et de secours), les services de la préfecture, les maires des deux
communes concernées, Météo France et le Sdis. « Le risque est qu’une avalanche parte en altitude et atteigne la route », souligne le maire d’Abriès, Jacques Bonnardel. Marcel Cannat redoute quant à lui un départ du côté de l’avalanche de la Fourche. D’autant que dans ce secteur, les départs d’avalanches se situent jusqu’à une altitude de 2600m. Alain Duclos, guide et expert en nivologie, observe que « ce secteur était déjà enneigé, ce qui aggrave la situation et la stabilité du manteau neigeux».

A l’issue de cette audioconférence, la décision a été prise de fermer les deux routes à partir de 21h ce jeudi et jusqu’à ce vendredi midi. Seuls les sapeurs-pompiers pourront y avoir accès en cas d’absolue nécessité.

Notons par ailleurs que les importantes chutes de neige dans le Briançonnais font que les couloirs d’avalanche sont sous surveillance dans le col du Lautaret, où des coulées ont déjà été constatées ce mercredi. Des feux d’alternat de la circulation ont été installés de part et d’autre des tunnels des Vallois et du Rif-Blanc, de manière à imposer le passage dans les tunnels, indique le Département.


+ Sur le même sujet...