Partager sur Facebook Twitter Partager sur Google Plus
Primaire de la droite à Gap (7)

Primaire de la droite : 69,3% pour François Fillon dans les Hautes-Alpes (définitif)

27 Nov 2016 - 22:24

[Mis à jour le 28 novembre à 15h55] François Fillon, désigné ce dimanche soir pour porter les couleurs de la droite et de l’UDI à l’élection présidentielle, a remporté 69,3% des suffrages dans les Hautes-Alpes, selon les chiffres définitifs de la haute autorité de la primaire. Soit 2,7 points de plus que son résultat national (66,6% à 22h20), mais le moins bon score départemental de M. Fillon en Provence-Alpes-Côte d’Azur. Au total, 9901 Haut-Alpins ont voté dans les 35 bureaux ouverts dans le département, soit un peu plus de 400 de plus que dimanche dernier (9498). François Fillon a recueilli 6835 suffrages (69,3%) et Alain Juppé 3027 (30,7%). Il y a eu 39 votes blancs ou nuls.

Dans le département, François Fillon arrive très largement en tête dans tous les bureaux de vote, avec des nuances (de 54,3% dans le bureau de Serres couvrant le Rosanais à 82,9% dans le Dévoluy).

Voici les résultats définitifs dans les cinq principales communes du département :

  • Gap : François Fillon 66% (1945 voix) – Alain Juppé 34% (1001 voix)
  • Briançon : François Fillon 68,6% – Alain Juppé 31,4%
  • Embrun : François Fillon 70% (276 voix) – Alain Juppé 30% (118 voix)
  • Laragne-Montéglin : François Fillon 71,5% (421 voix) – Alain Juppé 28,5% (168 voix)
  • Veynes : François Fillon 67,9% (133 voix) – Alain Juppé 32,1% (63 voix)

Jean-Marie Bernard, président du Département, estime que « ce dimanche 27 novembre est la date symbolique de l’union d’une très large majorité de Français issue des valeurs de la droite et du centre derrière François Fillon. Désormais, nous devons tous être unis pour gagner l’élection présidentielle de mai 2017. »

Pour Arnaud Murgia, président de la fédération des Républicains, « la réussite de ces primaires donnera à coup sûr à un nouvel élan à notre famille politique, grâce à un candidat qui saura remettre le pays dans le bon sens ».

Candidate investie par Les Républicains pour les législatives dans la première circonscription, Corinne Chanfray, qui n’avait pas pris position dans cette primaire, considère que « François Fillon est désormais le leader de la droite et du centre. Une large victoire pour un homme de convictions avec un projet ambitieux pour la France. C’est une nouvelle campagne qui s’ouvre ce soir, celle de l’alternance. Au boulot ! »

Pour Catherine Asso, adjointe au maire de Gap et référente de François Fillon dans le département, « c’est le résultat d’un travail de fond que François Fillon a entrepris depuis plus de trois ans auprès des Français qui ne supportent plus le décrochage de la France. Ils sont capables d’entendre la vérité et attendent des actes courageux pour redresser le pays et l’entraîner vers l’avenir. »


+ Sur le même sujet...