Partager sur Facebook Twitter Partager sur Google Plus
La RN 94 avait été coupée par un éboulement, le 25 novembre (photo DR).La RN 94 avait été coupée par un éboulement, le 25 novembre (photo DR).

Coupure de la RN 94 : l’UPE 05 et l’association des maires demandent un chantier de nuit

1 Déc 2016 - 14:51

A la suite de la décision de l’Etat de fermer la RN 94 en journée, de 8h30 à 17h30, du 2 au 16 décembre, à la suite de l’éboulement survenu vendredi dernier à Saint-Martin-de-Queyrières, l’UPE 05 (Union pour l’entreprise) et l’AMF 05 (Association des maires) montent au créneau, ce jeudi. « Les mesures proposées ne sont à l’évidence pas à la mesure des enjeux économiques de notre territoire », estime l’UPE, qui demande de mettre en oeuvre le travail de nuit « pour limiter au maximum l’impact de la fermeture » et critique des « dispositifs inappropriés ». Le président de l’association des maires, Jean-Michel Arnaud, va faire la même demande au préfet, ce jeudi, « en concertation avec le maire de Saint-Martin-de-Queyrières, Serge Giordano ».

« Comment peut-on envisager la fermeture de l’axe principal du département, véritable artère économique, en journée pendant plus de 15 jours ? » interroge l’UPE 05 dans un communiqué. « Aujourd’hui ce sont l’ensemble des entreprises des Hautes Alpes qui sont impactées par le manque de réactivité de l’Etat et les dispositifs inappropriés mis en place. »

« A situation exceptionnelle, dispositions exceptionnelles », considère l’UPE 05, qui demande à la fois « la mise en place de travail de nuit » et « la possibilité pour les transporteurs haut-alpins, qui sont habitués aux routes sinueuses, de pouvoir circuler sur les déviations mises en place dans les deux sens de circulation. » La déviation dans le sens Briançon-Gap sera en effet interdite aux poids lourds de plus de 15 tonnes.


+ Sur le même sujet...