Partager sur Facebook Twitter Partager sur Google Plus
romette-d-eole-et-de-phebus-fred-lafont-feraud

Vient de paraître : « Romette, d’Eole et de Phébus », de Fred Lafont-Féraud

24 Déc 2016 - 18:08

Le photographe Fred Lafont-Féraud est doublé d’un historien qui, pour être amateur, sait s’appuyer sur des sources documentées. Son dernier livre, « Romette, d’Eole et de Phébus », est l’occasion pour lui de nous faire découvrir le village où il habite sous son angle à la fois familier et surtout insolite, et en donnant la parole à plusieurs Romettins qui évoquent à la fois leur attachement à ce village rattaché à Gap et leur propre vie.

Bien évidemment, les clichés de Fred Lafont-Féraud nous donnent à voir de beaux points de vue sur Romette aux quatre saisons, du village chef-lieu au col de Manse, en passant par la Montagne de Romette et le Serre des Aiguilles. Certaines photos montrent aussi la proximité du village avec Gap, sans nier pour autant ce qui l’en sépare. C’est toute la particularité de ce village.

L’ouvrage comporte la reproduction de cartes et de documents d’archives pour rappeler la riche histoire de cet ancien camp romain, qui aurait reçu son nom de Rometta vers 378. Fred Lafont-Féraud évoque aussi certains personnages liés à Romette : on y apprend ainsi que le pape Innocent VI (1352-1362) fut prieur de Romette pendant six ans… L’auteur s’intéresse aussi à l’évolution du village, à son agriculture et à sa spécialité (les « rabanets », radis de Romette), à l’école, au domaine d’Ascarat, ancien château de la Montagne de Romette, au refuge de Manse, à la construction du canal du Drac ou encore à celle du viaduc du Buzon pour une ligne de chemin de fer qui ne verra jamais le jour.

« Romette, d’Éole et de Phébus », par Fred Lafont-Féraud, novembre 2016, 228 pages (site internet : www.fredlafontferaud.com).