Accueil crypto monnaie 6 Les exigences de l’euro numérique du point de vue des consommateurs

6 Les exigences de l’euro numérique du point de vue des consommateurs

La BCE prépare l’introduction d’un euro numérique qui viendra compléter l’argent liquide et facilitera les paiements numériques. Pour que cette initiative soit un succès, elle doit s’accompagner d’une valeur ajoutée pour les consommateurs. Un document de synthèse présente six exigences à cet égard.

Les paiements sans numéraire gagnent en importance et l’argent liquide est de plus en plus sous pression. Dans le domaine numérique, des exemples comme Diem de Facebook montrent le danger d’une privatisation progressive de l’argent. Selon l’association des consommateurs, ces deux tendances nuisent aux consommateurs en les rendant dépendants d’un petit nombre de fournisseurs commerciaux et vulnérables à des pratiques préjudiciables aux consommateurs, comme l’espionnage des habitudes de dépenses. Le trafic des paiements, qui est au service de tous les acteurs du marché afin de permettre des échanges efficaces, est un bien public.

L’introduction de la monnaie numérique de banque centrale est imminente

La Banque centrale européenne (BCE) et de nombreuses banques centrales nationales prévoient d’introduire la monnaie numérique de banque centrale. Celle-ci doit compléter l’argent liquide et permettre aux consommateurs d’avoir accès au moyen de paiement légal également dans les applications numériques. La Fédération allemande des consommateurs (Verbraucherzentrale Bundesverband) a publié un document de position qui contient des exigences du point de vue des consommateurs.

L’euro numérique est une chance de concevoir les paiements numériques de manière plus orientée vers les consommateurs. Un euro numérique peut être une alternative fiable et sûre aux instruments de paiement privés. Pour que les consommateurs puissent continuer à choisir leur mode de paiement, il faut toutefois un ensemble de mesures qui garantissent à long terme la disponibilité facile de l’argent liquide et son acceptation universelle dans les commerces.

Six exigences pour l’euro numérique

Si l’euro numérique doit atteindre son objectif, il aura des répercussions sur le marché actuel des paiements. Pour que l’euro numérique puisse répondre à ces exigences, il doit être introduit de manière ambitieuse. Ce n’est qu’ainsi que les consommateurs et les entreprises de l’économie réelle pourront en tirer le meilleur parti. Une solution étroite, qui s’intègre sans problème dans les modèles commerciaux établis de l’industrie des paiements, n’apporterait aucune valeur ajoutée aux consommateurs et risquerait donc de faire un flop.

Dans un document de synthèse, l’association de consommateurs présente donc six exigences pour que l’euro numérique soit un succès pour les consommateurs :

  1. L’euro numérique doit permettre des paiements anonymes tout en garantissant les prescriptions en matière de lutte contre le blanchiment d’argent et le financement du terrorisme.
  2. L’euro numérique doit être accessible à tous les consommateurs.
  3. L’euro numérique doit rendre le trafic des paiements plus sûr contre les pannes techniques.
  4. L’euro numérique doit rendre les consommateurs moins dépendants des intérêts commerciaux dans le domaine des paiements.
  5. L’euro numérique a besoin de règles fiables.
  6. L’argent liquide doit être préparé pour l’avenir.

Les abonnés Premium du Bank Blog ont un accès direct et gratuit aux informations de référence sur les études et les livres blancs.

Vous êtes déjà abonné ? Cliquez ici pour vous connecter

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici