AccueilActualités informatiqueAirTags : Apple promet une meilleure protection contre le harcèlement

AirTags : Apple promet une meilleure protection contre le harcèlement

Apple réagit aux rapports croissants sur le harcèlement par AirTag. L’entreprise condamne « fermement » l’utilisation abusive des trackers et souhaite y remédier. Selon ses propres dires, Apple suit déjà activement les indications d’utilisation abusive d’AirTag à des « fins malveillantes ou criminelles », en collaboration avec les autorités de poursuite pénale.

Les incidents sont « rares, mais chaque cas est un cas de trop ». Une prochaine mise à jour d’iOS devrait afficher un message dissuasif lors de la configuration des AirTags, indiquant « que l’utilisation d’AirTag pour suivre des personnes sans leur consentement constitue une infraction dans de nombreuses régions du monde » et que les forces de l’ordre peuvent demander à Apple des informations sur le propriétaire.

Sommaire

Les alertes trompeuses devraient en revanche être plus rares. Il se peut en effet que des « alertes de suivi pour des raisons inoffensives » arrivent parce que les AirPods d’un membre de la famille sont par exemple dans la voiture, écrit Apple. Afin d’éviter de telles alertes de suivi inquiétantes dues à d’autres objets que les AirTags, les iPhones et iPads devront à l’avenir mentionner le nom du produit de l’appareil se trouvant dans les environs. Actuellement, ils n’avertissent que vaguement des « accessoires inconnus ». En outre, Apple a élargi un document d’assistance sur le suivi indésirable et souhaite mieux informer les forces de l’ordre sur la technique et le sujet.

Outre les AirTags et les accessoires individuels de fabricants tiers comme Chipolo, les AirPods 3 et les AirPods Pro sont désormais intégrés dans le réseau « Où est-on ? » d’Apple. Ces appareils peuvent donc – du moins en théorie – également être utilisés comme trackers.

Pour le reste de l’année, le groupe « étudie » des améliorations supplémentaires. Les iPhones seront avertis plus tôt de la présence d’AirTags inconnus, promet Apple sans donner plus de détails. Jusqu’à présent, le message d’alerte de suivi n’apparaît qu’à l’arrivée dans un lieu fréquemment visité comme le domicile ou à la fin de la journée.

Lire aussi

Les AirTags étrangers doivent pouvoir être localisés avec précision via la radio à bande ultra large, du moins par les propriétaires d’un iPhone 11, 12 et 13 équipé de la puce U1 nécessaire à cet effet. Lorsque les AirTags attirent l’attention par un son d’avertissement, un message d’avertissement sera à l’avenir également affiché sur les appareils iOS à proximité, écrit Apple. Les utilisateurs pourraient ainsi être plus attentifs aux AirTags dont le haut-parleur a été désactivé. Le signal d’avertissement des AirTags devrait être modifié et plus fort.

Apple n’annonce pas de meilleur système d’alerte pour les utilisateurs d’Android. Ils doivent continuer à télécharger d’abord une application Android puis, en cas de suspicion de tracking, à scanner manuellement les AirTags étrangers dans les environs.

Plus d'articles