AccueilActualités informatiqueApple Maps : La Crimée retourne à l'Ukraine

Apple Maps : La Crimée retourne à l’Ukraine

Apple a de nouveau modifié le statut de la Crimée dans son service de cartographie. La péninsule de la mer Noire et les villes qui s’y trouvent sont de nouveau clairement indiquées comme appartenant à l’Ukraine. Auparavant, la Crimée était mentionnée comme faisant partie d’une « République autonome de Crimée » lorsque l’application de cartographie d’Apple était utilisée en dehors de la Russie. De même, l’application météo d’Apple préinstallée sur les iPhones attribue à nouveau des villes comme Sébastopol et Simféropol à l’Ukraine, parfois encore avec la mention « République autonome de Crimée ».

On ne sait pas si la modification du service de cartographie a eu lieu après l’attaque russe sur l’Ukraine ou avant. Une demande auprès d’Apple est restée sans réponse.

Sommaire

Lorsque l’on accède à Apple Maps à l’intérieur de la Russie, la Crimée apparaît depuis 2019 comme un territoire russe, ce qui devrait continuer à être le cas. La Russie a occupé la Crimée, qui appartient à l’Ukraine en vertu du droit international, en 2014 et a ensuite exigé des services de cartographie qu’ils modifient les désignations sous peine de lourdes sanctions. Google Maps n’attribue pas la Crimée et les villes qui s’y trouvent – en cas d’accès en dehors de la Russie – à un pays.

Cette adaptation a déclenché fin 2019 des critiques massives à l’encontre d’Apple. Des membres du Parlement européen ont dénoncé le fait que le groupe sapait ainsi le droit international. Apple a défendu sa décision en indiquant vouloir s’assurer que son service de cartographie fonctionne partout et que la modification de l’affichage est prescrite par la loi en Russie. Apple souhaitait toutefois examiner « la manière dont nous gérons les tracés de frontières controversés dans nos services et pourrait en conséquence procéder à des modifications à l’avenir », avait-on alors déclaré.

Après le début de l’invasion russe de l’Ukraine, Apple a « mis en pause » en début de semaine la vente de produits en Russie ainsi que les chaînes d’État russes de l’App Store. De même, des services comme Apple Pay ne fonctionnent plus avec les cartes de certaines banques russes. Tout comme Google Maps, Apple Maps a désactivé les informations routières en direct en Ukraine – « par mesure de sécurité et de précaution pour les citoyens ukrainiens », a souligné Apple. La Crimée semble continuer à jouer un rôle particulier dans ce domaine, puisque les informations sur les embouteillages continuent à y être affichées sur Apple Maps.

Plus d'articles