AccueilActualités informatiqueArmée suisse : les messages de service passeront désormais par Threema

Armée suisse : les messages de service passeront désormais par Threema

L’armée suisse veut utiliser le service de messagerie Threema pour la communication de service, comme le montre une lettre officielle. Threema met sa messagerie gratuitement à la disposition de l’armée – dans les versions Enterprise et Business, celle-ci est payante. D’autres services de messagerie comme WhatsApp, Signal, Telegram et autres ne devraient plus être autorisés à l’avenir pour l’usage professionnel, mais le seraient pour l’usage privé.

L’armée suisse introduit Threema

(Image : Linkedin)

Le porte-parole de l’armée suisse Daniel Reist a déclaré à heise online : « Nous ne pouvons forcer personne à télécharger Threema sur son appareil personnel. Chaque membre de l’armée peut continuer à utiliser le service de messagerie qu’il souhaite pour son usage privé. Mais les messages de service doivent effectivement être traités à l’avenir via Threema ». Le siège de Treema dans la patrie suisse est également un aspect positif pour Reist.

Selon ses propres indications, Threema compte désormais 10 millions d’utilisateurs, dont 80 pour cent viennent d’Autriche, d’Allemagne et de Suisse, ainsi que 7000 entreprises clientes.

Lire aussi

Pour sa communication, l’armée allemande utilise BwMessenger, basé sur le logiciel open source Matrix. Depuis fin 2021, les membres de la Bundeswehr peuvent également télécharger BwMessenger sur Google Play et Apple Store pour un usage privé.

Lire aussi

Plus d'articles