AccueilActualités informatiqueBaisse des prix des SSD annulée : Contamination dans les usines de...

Baisse des prix des SSD annulée : Contamination dans les usines de semi-conducteurs de WD-Kioxia

L’année commence mal pour les deux fabricants de mémoire Western Digital et Kioxia (anciennement Toshiba) : des produits chimiques contaminés ont été utilisés dans deux usines de semi-conducteurs exploitées conjointement, rendant une grande partie de la production inutilisable. Les sites japonais de Yokkaichi et Kitakami sont concernés. Les baisses de prix attendues auparavant en raison d’une surabondance de mémoire sont donc de l’histoire ancienne.

Selon le communiqué de Western Digital, le problème concerne des modules de flash NAND d’une capacité totale d’au moins 6,5 exaoctets. Cela correspond à 6,5 millions de TBytes qui ne peuvent plus être utilisés sur SSD ou comme mémoire eMMC dans les appareils mobiles. L’observateur du marché Trendforce estime qu’il s’agit de 13 pour cent du volume de production de Western Digital et de Kioxia au premier trimestre 2022. Si l’on considère que les deux fabricants se partagent environ un tiers du marché de la mémoire flash NAND, l’impact devrait être considérable.

Selon Trendforce, ce sont en premier lieu les composants de mémoire destinés aux SSD clients et aux appareils mobiles qui sont concernés. Au premier trimestre, les baisses de prix attendues seront atténuées, passant d’un maximum de 13 à 10 %. Les effets seront plus marqués à partir du deuxième trimestre 2022 : au lieu de nouvelles baisses de prix de la mémoire allant jusqu’à 10 %, Trendforce s’attend désormais à des augmentations de 5 à 10 %.

Des lockdowns sur les sites de production chinois viennent compliquer la situation. L’usine de semi-conducteurs de Samsung à Xi’an a par exemple été touchée en janvier 2022 – entre-temps, l’activité y aurait repris normalement. En raison de la réduction de l’offre, il ne faut plus s’attendre à des baisses de prix significatives pour les disques SSD au printemps et en été. Ces dernières semaines, les prix sont restés stables.

Plus d'articles