AccueilActualités informatiqueBusKill : le "câble de sécurité" rend les supports de données des...

BusKill : le « câble de sécurité » rend les supports de données des ordinateurs portables inutilisables

Le BusKill est censé protéger les données d’un ordinateur portable ou d’un MacBook lors de déplacements, par exemple lorsque l’on travaille sur l’appareil dans un café. En cas de vol, le BusKill éteint l’ordinateur portable ou le MacBook, de sorte que les voleurs ne puissent pas accéder aux données sans mot de passe. Si l’on utilise Linux et que l’on crypte le SSD ou le HDD, il est également possible d’effacer automatiquement l’en-tête du Linux Unified Key Setup (LUKS), ce qui rend toutes les données irrémédiablement inutilisables ; non seulement pour les voleurs, mais aussi éventuellement pour les propriétaires d’ordinateurs portables eux-mêmes.

Contrairement à d’autres offres de sécurité, BusKill n’utilise pas de connexion sans fil, par exemple via Bluetooth. Au lieu de cela, BusKill se compose d’un câble USB-A avec une connexion magnétique intégrée et d’une clé USB qui peut être attachée à un pantalon ou à une ceinture, par exemple. Si quelqu’un s’enfuit avec le Notebook ou le MacBook, le connecteur magnétique se détache, la connexion USB est interrompue et un programme exécute des scripts Python pour arrêter ou effacer l’en-tête de données.

Le matériel derrière BusKill est assez simple : une clé USB, un câble USB-A et une connexion magnétique.

(Image : BusKill)

Aucune donnée n’est stockée sur la clé USB, elle sert uniquement à détecter la connexion. Le matériel et le logiciel du projet sont disponibles en open source sur GitHub, ce qui permet de reproduire un BusKill. Sur la plateforme de crowdfunding Crowdsupply, la start-up demande 90 dollars US pour un BusKill – le prix final devrait être de 100 dollars US. Le logiciel est disponible pour Windows 10, macOS 10.05 et différentes distributions Linux comme Ubuntu 20.04.

WTF

Internet est rempli de nouvelles informatiques brûlantes et de Pr0n éculé. Entre les deux, il y a toujours des perles qui sont trop dommage pour /dev/null.

  • Plus de messages WTF

Dans une FAQ, les responsables écrivent que les utilisateurs devraient d’abord s’habituer à la connexion par câble sans activer le logiciel. Au début, il est en effet possible d’oublier le BusKill et de couper la connexion par inadvertance. En cas de doute, des données sont alors perdues par sa propre faute.

Les équivalents du BusKill existent déjà depuis de nombreuses années, comme les Mouse Jiggler : des clés USB qui assurent en permanence les mouvements de la souris sur un PC afin que celui-ci ne se verrouille pas. La police utilise ces émulateurs de souris directement lors de perquisitions, afin que les ordinateurs restent accessibles.

Plus d'articles