AccueilActualités informatiqueCartes graphiques : mauvaise disponibilité malgré 48 millions de ventes en 2021

Cartes graphiques : mauvaise disponibilité malgré 48 millions de ventes en 2021

Le marché des cartes graphiques a connu un boom en 2021. 48,3 millions de modèles de bureau ont été vendus cette année-là, soit 16% de plus qu’en 2020 (41,5 millions). C’est ce que révèlent les chiffres de l’observateur de marché Jon Peddie Research (JPR), qui vient de publier son évaluation pour le quatrième trimestre 2021.

Selon JPR, des fabricants comme Asus, Gigabyte et MSI y ont vendu environ 13,1 millions de cartes graphiques de bureau. Si l’on additionne les chiffres des trimestres précédents, on obtient une augmentation de plus de 16 pour cent. Cette croissance s’est également reflétée dans les chiffres d’affaires d’AMD et de Nvidia, qui ont réalisé des ventes et des bénéfices records. AMD a récemment réussi à reprendre des parts de marché à ses concurrents et atteignait fin 2021 un taux de 19% (Nvidia : 81%).

Sommaire

Une fois de plus, la question se pose : où vont les cartes graphiques ? Le marché de détail est vide depuis fin 2020, ce qui entraîne des prix outrageusement élevés. Le décalage entre les chiffres de vente et la situation de livraison est encore plus évident si l’on regarde le marché des PC de 2021. Selon l’observateur du marché Canalys, environ 66 millions d’ordinateurs de bureau, stations de travail comprises, ont été vendus en 2021 – théoriquement, il y aurait eu suffisamment de cartes graphiques pour en équiper 73 pour cent des PC. Même si l’on tient compte du (très petit) marché de l’auto-construction et de la mise à niveau, l’offre aurait dû couvrir aisément les besoins.

Lire aussi

Même si les fabricants présentent le crypto-minage comme une petite niche, les indices indiquent toujours des ventes massives de cartes graphiques aux fermes de minage. En 2021, la puissance de calcul du réseau de calcul de la cryptomonnaie Ethereum, qui est principalement minée à l’aide de GPU, a par exemple explosé. D’un point de vue purement mathématique, cela a nécessité plusieurs millions de cartes graphiques.

Actuellement du moins, la puissance de calcul du réseau Ethereum stagne, après que les cours se soient à nouveau effondrés. Les prix des cartes graphiques se sont parallèlement quelque peu détendus : La GeForce RTX 3060 de Nvidia est disponible à partir de 550 euros, la Radeon RX 6600 XT d’AMD à partir de 530 euros. Les deux conviennent pour les jeux.

Plus d'articles