AccueilActualités informatiqueDigital Future Initiative : Google investit un milliard de dollars en Australie

Digital Future Initiative : Google investit un milliard de dollars en Australie

Google a annoncé d’importants investissements en Australie. Avec la « Digital Future Initiative », l’entreprise investira plus d’un milliard de dollars australiens au cours des cinq prochaines années.

Comme l’a expliqué Sundar Pichai, PDG de Google, l’initiative se concentre sur trois objectifs : Tout d’abord, il vise à renforcer l’infrastructure informatique en nuage de l’Australie. Deuxièmement, pour créer davantage d’emplois Google en Australie. À cette fin, un « centre de recherche » sera ouvert en Australie pour la première fois. Et troisièmement, l’entreprise souhaite conclure davantage de partenariats avec des initiatives et des entreprises australiennes.

Plus précisément, cela signifie, entre autres, que l’initiative pour l’avenir numérique créera directement 6 529 emplois. Au niveau national, l’initiative devrait avoir un impact sur la création d’environ 28 500 emplois. Selon le blog de Google Australie, l’investissement direct est évalué à 1,259 milliard de dollars australiens et l’impact économique à environ 6,716 milliards de dollars.

Actuellement, selon le blog, près de 2000 personnes travaillent pour Google en Australie – dont plus de 700 ingénieurs. Il existe déjà des bureaux à Sydney et à Melbourne. Le bureau de Sydney Pyrmont a été récemment agrandi pour coïncider avec le lancement de l’initiative. Google Australia a démarré sur le continent en 2002.

Sommaire

Dans son annonce, le Google Australia Blog souligne que la société va également conclure un partenariat de plusieurs millions avec l’agence de recherche CSIRO (Commonwealth Scientific and Industrial Research Organisation) avec son initiative. Cette agence est notamment impliquée dans la gestion des risques naturels, la recherche énergétique et la protection de la Grande Barrière de Corail.

Afin de protéger les récifs coralliens, des recherches devraient être menées sur l’intelligence artificielle, qui pourrait aider à mieux analyser une espèce particulière d’étoile de mer qui se nourrit de coraux. On espère que l’intelligence artificielle facilitera le contrôle des récifs, qui n’est autrement effectué que manuellement par les plongeurs. Le blog de Google ne mentionne pas le gros éléphant dans la pièce – le changement climatique comme la plus grande menace pour la Grande Barrière de Corail – dans ce contexte.

Une autre partie de l’initiative consistera en un investissement dans la recherche sur l’informatique quantique, menée par l’université Macquarie. Des batteries plus efficaces y seront conçues, par exemple.

L’investissement de Google en Australie peut sembler surprenant au premier abord, si l’on se remémore le différend entre l’Australie et Google concernant le paiement du contenu journalistique. La nouvelle loi australienne sur les médias impose désormais aux entreprises telles que Meta et Google de payer des redevances pour l’utilisation et la rentabilisation du contenu journalistique, respectivement. Google a conclu un accord dans le cadre de ce litige pour mettre en place des vitrines d’information et verse désormais des millions aux entreprises de médias. Malgré ce conflit, l’Australie reste clairement un marché attractif pour le tentaculaire Google.

Plus d'articles