AccueilActualités informatiqueEncodage vidéo DirectX 12 : Interface unifiée pour l'encodage vidéo par GPU

Encodage vidéo DirectX 12 : Interface unifiée pour l’encodage vidéo par GPU

Microsoft a étendu les capacités vidéo de l’interface multimédia DirectX 12. Celle-ci ne sert pas seulement à l’affichage 3D, à la lecture audio et aux calculs GPGPU, mais peut désormais aussi faire appel aux unités vidéo matérielles des GPU modernes pour l’encodage. Ces circuits à fonction fixe déchargent les cœurs du CPU, économisent ainsi beaucoup d’énergie et sont également plus rapides.

Jusqu’à présent, les logiciels de montage vidéo devaient piloter directement les unités matérielles d’AMD (Video Core Next, VCN), d’Intel (Quick Sync Video, QSV) et de Nvidia (NVEnc, Nvidia Encoder), de sorte que de nombreux programmes vidéo ne supportent que certains d’entre eux, voire aucun. Avec le composant DirectX Direct3D 12 Video Encode, il existe désormais sous Windows 11 une interface uniforme pour de tels programmes. Pour que cela fonctionne, les fabricants de GPU doivent adapter leurs pilotes graphiques. Selon Microsoft, cela fonctionne pour les cartes GeForce de Nvidia à partir de la version 471.41 du pilote et pour les GPU Intel à partir de la version 30.0.100.9955. Les utilisateurs de Radeon doivent encore s’armer de patience, AMD ne prévoit d’intégrer l’API Video Encode dans ses pilotes qu’au deuxième trimestre 2022.

Jusqu’à présent, les développeurs de programmes d’encodage vidéo devaient intégrer individuellement les accélérateurs matériels des différents fabricants de GPU.

Les codecs que les circuits vidéo maîtrisent dépendent du processeur ou de la puce graphique. Les cartes graphiques modernes des séries AMD Radeon RX 6000 et Nvidia GeForce RTX 3000 peuvent par exemple gérer les formats AVC/H.264 et HEVC/H.256. En ce qui concerne les capacités vidéo, ce sont actuellement les GPU Intel Xe de la 11e et 12e génération Core-i intégrés au processeur qui ont une longueur d’avance et encodent les vidéos avec une accélération matérielle, y compris au format VP9. Pour la lecture vidéo au moyen d’unités GPU, il existe sous Windows depuis plus de 20 ans déjà l’interface uniforme DirectX Video Acceleration (DXVA).

Lire aussi

Plus d'articles