AccueilActualités informatiqueFournisseurs d'Apple : les problèmes d'approvisionnement s'estompent

Fournisseurs d’Apple : les problèmes d’approvisionnement s’estompent

Le principal problème interne d’Apple au cours des derniers mois a été la disponibilité de composants matériels importants. Certains produits, comme les derniers modèles de MacBook Pro, n’étaient ainsi disponibles qu’avec un certain retard. La crise des puces a certes moins touché le fabricant d’iPhone que ses concurrents en raison des contrats de livraison à long terme, mais elle était déjà perceptible, comme l’entreprise l’a averti à plusieurs reprises lors de la publication de ses résultats trimestriels. Les difficultés semblent désormais s’atténuer. C’est du moins ce que pense le principal fabricant d’Apple, l’entreprise taïwanaise Foxconn, dont les principaux sites sont situés en Chine.

Sommaire

Lors d’un événement organisé par l’entreprise jeudi, un porte-parole a déclaré qu’il voyait des « améliorations importantes » dans la pénurie de pièces au premier trimestre – en particulier dans sa deuxième moitié. Foxconn fabrique entre autres la plupart des iPhone pour Apple. La crise de l’approvisionnement qui dure depuis plus d’un an semble donc se résorber lentement, même si d’autres entreprises continuent d’avertir qu’elles peuvent produire moins que prévu.

C’est le cas par exemple de Taiwan Semiconductor Manufaturing Corporation (TSMC), qui fabrique tous les SoC Apple actuels, c’est-à-dire les puces des séries A et M. On y prévoit des problèmes jusqu’à la fin de l’année. En tant que plus gros client, Apple n’est toutefois que partiellement concerné, car le groupe américain s’est assuré d’énormes capacités chez TSMC. Les fabricants comme Foxconn essaient entre-temps de conserver un stock plus important de composants, car le concept logistique habituel « just in time » ne fonctionne tout simplement plus.

Pendant ce temps, Apple se prépare apparemment à livrer de nouveaux modèles de MacBook Pro. Ceux-ci pourraient déjà être lancés sur le marché lors de la keynote de printemps en mars. Selon le journal taïwanais spécialisé en électronique DigiTImes les partenaires de la chaîne d’approvisionnement du groupe se préparent actuellement à la production. Il semble qu’il s’agisse du successeur du MacBook Pro M1 avec un écran de 13 pouces.

Cela serait quelque peu déroutant pour les clients, car les systèmes très appréciés MacBook Pro M1 Max et MacBook Pro M1 Pro de 14 et 16 pouces resteraient sur le marché. Il semblerait même que le modèle 13 pouces soit équipé pour la première fois d’une puce M2, le successeur du M1. Il est possible qu’Apple supprime le « Pro » du nom pour le différencier – on ne sait pas encore quelles autres fonctions matérielles seront incluses.

Plus d'articles