AccueilActualités informatiqueFramework Java : Spring Native 0.11 réduit les temps de démarrage grâce...

Framework Java : Spring Native 0.11 réduit les temps de démarrage grâce au moteur AOT

VMware a publié Spring Native 0.11. Un nouveau moteur AOT (Ahead-of-Time) est à bord, qui doit offrir des avantages dans différents domaines – notamment des temps de démarrage réduits. Le framework open source est toujours en mode bêta et doit servir à la compilation d’applications Spring en utilisant le compilateur GraalVM pour les images natives.

Sommaire

Le nouveau moteur AOT de Spring Native 0.11 doit entre autres permettre une analyse en profondeur des applications Spring au moment de la construction, afin de les transformer en fonction de la configuration nécessaire pour GraalVM. Cela devrait permettre de réduire le nombre de conditions à évaluer au moment de l’exécution et le nombre d’infrastructures Spring à exécuter au moment de l’exécution. Les plug-ins Maven et Gradle Spring AOT se chargent de la transformation, comme le montre le graphique de VMware :

Spring Native 0.11 nutzt eine neue AOT-Engine, die bei der Konfiguration von Anwendungen zum Einsatz kommt.

Spring Native 0.11 utilise un nouveau moteur AOT pour la configuration des applications.

(Image : VMware)

Grâce au nouveau moteur AOT, les temps de démarrage doivent, entre autres avantages, avoir été considérablement réduits. En effet, le traitement s’est partiellement déplacé du temps d’exécution au temps de construction. Par rapport à son prédécesseur Spring Native 0.10, le temps de démarrage a diminué de 16 à 35 pour cent. Le temps de démarrage a le plus nettement diminué pour webmcv-tomcat est passé de 65 à 42 millisecondes :

Das Starten geht in Spring Native 0.11 aufgrund der neuen AOT-Engine schneller vonstatten.

Le démarrage est plus rapide dans Spring Native 0.11 grâce au nouveau moteur AOT.

(Image : VMware)

Spring Native 0.11 est conçu pour être utilisé avec GraalVM 21.3, Spring Boot 2.6 et Spring Cloud 2021.0.

Toutes les autres informations concernant Spring Native 0.11 sont disponibles sur le blog de Spring ainsi que dans les notes de publication sur GitHub.

La faille Log4j-Zero Day récemment révélée n’épargne pas les utilisateurs de Spring Boot. Selon l’équipe Spring, le framework Java permettant de créer des applications Spring n’est toutefois vulnérable que dans certaines circonstances : Seuls ceux qui ont paramétré le logging par défaut sur Log4j seraient concernés par la faille de sécurité.

La vulnérabilité décrite dans spring-boot-starter-logging les fichiers JAR contenus log4j-to-slf4j et log4j-api ne doivent pas pouvoir être exploitées seules, contrairement aux applications vulnérables qui doivent log4j-core et l’utilisation de l’entrée utilisateur dans les messages de log.

L’équipe Spring décrit plus de détails et de contre-mesures dans un billet de blog.

Plus d'articles